21/09/2021 09:46
Ces dernières années, de nombreuses directives et politiques du Parti et de l'État ont été promulguées pour promouvoir la formation et le développement du marché des sciences et technologies au service des entreprises, et pour renforcer les liens entre la recherche scientifique et l’application dans la pratique.
>>Le Techfest Vietnam promeut des solutions innovantes pour relancer l’économie
>>Le Vietnam se classe 2e au sein de l'ASEAN en matière de demandes de brevet en IA

Il faut renforcer les liens entre la recherche scientifique et l’application dans la pratique.
Photo : VNA/CVN


Selon le Département du développement des marchés et des entreprises scientifiques et technologiques (relevant au ministère des Sciences et   Technologies), au cours de la période 2011-2020, le cadre politique  sur les sciences  et technologies a été globalement achevé. De nombreuses lignes directrices et politiques visant à promouvoir le développement de ce marché  ont été publiées, avec 14 documents (résolutions, décisions du Parti et du gouvernement), quatre lois, six décrets et 12 circulaires...

La Loi sur les sciences et  technologies (modifiée) de  2013 précise les orientations et politiques de l'État en matière de développement du marché des sciences et   technologies. Elle encourage tous les composants socio-économiques à participer à son développement. Le décret N°08/2014/ND-CP du gouvernement guide la mise en œuvre d'un certain nombre d'articles de la loi, concrétisant les réglementations liées au développement du marché… On peut citer entre autres, des mécanismes et mesures pour l'application et l'innovation technologiques ; le développement de l'offre et de la demande de technologies ; la cession du droit de propriété des résultats de recherche ; le soutien et le développement des organismes intermédiaires ; des politiques d’encouragement et de soutien aux start-up innovantes ; la reconnaissance des droits de propriété  sur les résultats de la recherche scientifique ; l’usage du fonds de développement des sciences et   technologies de l'entreprise pour investir dans des start-up innovantes ; des exonérations fiscales pour les startups créatives.

Pham Duc Nghiêm, directeur adjoint du Département du développement des marchés et des entreprises des sciences et technologies, a souligné que le rôle de ce marché est de plus en plus important,  en particulier dans le contexte de révolution économique mondiale 4.0.

Les politiques, réglementations juridiques et les mécanismes sont des outils importants pour concevoir et créer un environnement juridique favorable et transparent pour les parties impliquées dans les activités commerciales au sein du marché intérieur ainsi qu’international.

Renforcer la capacité
des organismes intermédiaires


Pour créer un effet de levier dans le développement du marché des sciences et   technologies, les organismes intermédiaires  ont été développés à la fois en largeur et en profondeur. Les activités d'échanges technologiques sont renforcées dans le sens de la liaison entre régions, en étroite combinaison avec les activités des centres locaux d'application des technologies avancées.

La capacité des organismes intermédiaires du marché des sciences et   technologies est renforcée par la formation du personnel aux connaissances et compétences du courtage des produits technologiques, de la commercialisation des résultats de  recherche, la création de bases de données sur l’offre et la demande des produits technologiques, des plateformes de commerce électronique,  de  propriété intellectuelle sur Internet...

Selon Pham Duc Nghiêm, il existe plus de 800 organisations intermédiaires sur le  marché des sciences et technologies dans le pays, notamment l’échange de technologies, les centre de promotion du transfert de technologies, les centres d'application des sciences et technologies avancées, les organisations fournissant des services de représentation de la propriété industrielle ; les organismes d'appréciation et d'évaluation de la technologie; les incubateurs technologiques, les incubateurs d'entreprises scientifiques et technologiques.

En particulier, le nombre de plateformes d'échanges technologiques a fortement augmenté. Si avant 2015, il n'y en avait que huit, au cours de la période 2015-2020, 20 ont été créés. Au niveau régional, deux plateformes, l’une au Nord et l’autre dans le delta du Mékong sont en train d'être mises en place.

Xuân Lôc/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

À la conquête de la falaise de Dieu à Hà Giang Située à une altitude de 1.700 m, la falaise de Dieu - Vach da thân - dans la province montagneuse de Hà Giang (Nord), est l’un des endroits qui attirent de nombreux touristes.