15/06/2019 13:02
A la suite de l’élection du Vietnam au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a partagé avec la presse les priorités du Vietnam pour ce mandat.
>> Le Vietnam contribuera davantage aux activités de l’ONU
>>Du Vietnam au Soudan du Sud: mission pour la paix
>>Mission onusienne: le Vietnam peaufine ses préparatifs

D'après vous, quelle est la signification la plus importante de l’élection du Vietnam au Conseil de sécurité des Nations unies?

Lors de la 73e Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU), le Vietnam a été élu membre non permanent au Conseil de sécurité avec un nombre record de voix: 192 sur 193. Cela montre que les pays membres ont bien estimé le rôle, le statut et la volonté du pays de contribuer au travail commun à l’échelle mondiale.

Au sein de l’ONU, le Conseil de sécurité joue un rôle primordial dans le maintien de la paix et la garantie de la sécurité internationale. En proposant sa candidature, le pays souhaitait à son tour contribuer à garantir la sécurité et la paix, et participer au règlement des conflits à travers le monde. Notre décision de soumettre la candidature à ce poste visait aussi à concrétiser une politique du Parti communiste du Vietnam (PCV) précisée dans la Résolution de son XIIe Congrès: agir activement dans l’intégration internationale.

La participation à cet organe onusien témoigne également de l’esprit de la directive N°25 du Secrétariat du PCV sur la promotion et le rehaussement des relations multilatérales du pays à l’horizon 2030. Le Vietnam est également prêt à jouer le rôle d’intermédiaire conciliateur pour la résolution des questions importantes aux niveaux international et régional.

Quelle a été la stratégie mise en place pour remporter cette élection?

C’est la deuxième fois que le Vietnam est élu au Conseil de sécurité. Sa contribution lors du mandat 2008-2009 a été reconnue par les États membres. Un atout pour que le pays continue de gagner leur confiance pour ce mandat 2020-2021.

Comme vous le savez, tous les membres des Nations unies veulent se présenter et la concurrence est féroce. Le fait que le Vietnam fut l’unique représentant du groupe Asie-Pacifique a été un avantage. Aussi, nos efforts durant ces dix dernières années ont fini par payer puisque nous avons été élus avec un nombre de voix presque unanime. Cela a prouvé la fiabilité, le rôle et les capacités du Vietnam au sein du groupe Asie-Pacifique.

Le Vietnam a été élu, le 7 juin, membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021.
Photo: VNA/CVN

Pourriez-vous nous préciser les priorités du Vietnam au sein du Conseil de sécurité pour ce mandat?

Les contributions du Vietnam seront basées sur l’ordre du jour dudit Conseil. Les objectifs du Vietnam sont de promouvoir davantage le multilatéralisme, de garantir le respect du droit international, de résoudre les problèmes mondiaux et les questions de paix et de sécurité.

Bien sûr, le Conseil de sécurité résoudra de nombreux problèmes. Avec son rôle et son expérience, le Vietnam contribuera à des problématiques telles que la résolution post-conflit, les questions relatives aux femmes et aux enfants dans les conflits, ainsi que le règlement des bombes et autres restes explosifs de guerre. Il faut aussi donner la priorité à ces questions en vue de créer un environnement pacifique et stable dans le monde, propice au développement.

Et le Vietnam devra-t-il affronter des défis?

Le Conseil de sécurité compte 15 membres, dont cinq permanents et dix non permanents. Il est primordial que leur coordination et leur coopération soient optimales dans la résolution des problèmes mondiaux, avec le plus large consensus possible. Au Conseil, plus de 90% des questions sont décidées et approuvées par consensus pour garantir une mise en œuvre efficace de ses résolutions.

Notre défi majeur sera d’entretenir de bons rapports avec les autres pays non permanents afin d’assurer un climat de confiance face aux problèmes discutés. N’importe quel pays membre doit être en mesure d’exprimer son point de vue sur les questions traitées.

Thu Phuong - Linh Thao/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

L’île aux aigrettes de Chi Lang Nam à Hai Duong Située sur le lac d’An Duong, district de Thanh Miên, province de Hai Duong, l’île aux aigrettes de Chi Lang Nam est un site écotouristique abritant des milliers d’oiseaux.