25/10/2021 22:54
Une conférence sur le renforcement du rôle des parlementaires des pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dans la mise en œuvre du mécanisme d’examen périodique universel (EPU), destiné à évaluer tous les cinq ans environ les États membres des Nations unies au regard des droits de l’homme, a eu lieu lundi 25 octobre. 
>>L'OIF fait rayonner la diversité francophone à Dubaï Expo 2020
>>Vietnam - Québec (Canada): vers un partenariat dans les énergies renouvelables
>>Pérenniser la coopération efficace entre Vietnam et Wallonie-Bruxelles

La présidente de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale du Vietnam, Nguyên Thuy Anh.
Photo : VNA/CVN

Une délégation de l’Assemblée nationale du Vietnam a assisté lundi 25 octobre à une conférence sur le renforcement du rôle des parlementaires des pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dans la mise en œuvre du mécanisme d’examen périodique universel (EPU) destiné à évaluer tous les cinq ans environ les États membres des Nations unies au regard des droits de l’homme.

Co-organisée par l’Union interparlementaire (UIP), l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), l’OIF et le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH), la conférence se déroule à la fois en visioconférence et en présentiel les 25 et 26 octobre.

S’adressant à l’événement, la cheffe de la délégation vietnamienne et présidente de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale du Vietnam Nguyên Thuy Anh a affirmé la politique cohérente de l’État vietnamien en matière de respect et de protection des droits de l’homme. Le Vietnam s’efforce constamment d’améliorer le système juridique des droits de l’homme, de promouvoir le développement économique tout en garantissant la justice sociale et d’améliorer constamment le niveau de vie des gens.

Elle a souligné que le Vietnam attache de l’importance au dialogue et à la coopération dans le domaine des droits de l’homme et participe activement à apporter des contributions aux forums des Nations unies et régionaux sur ce sujet.

Le Vietnam a terminé l’examen dans le cadre du troisième cycle de l’EPU et met activement en œuvre les recommandations que le Vietnam accepte, a-t-elle noté.

Elle a poursuivi en disant que le Vietnam est également l’un des principaux pays dans la promotion du contenu sur le changement climatique et les droits de l’homme au Conseil des droits de l’homme.

Selon Nguyên Thuy Anh, l’Assemblée nationale joue un rôle important dans la garantie et la réalisation des droits de l’homme au Vietnam. Ces derniers temps, elle a fait des efforts continus pour construire et compléter le système juridique sur les droits de l’homme; et d’effectuer régulièrement le suivi de l’application des lois et de la mise en œuvre des réglementations relatives aux droits de l’homme.

La responsable a déclaré qu’au milieu du COVID-19, le Vietnam a rapidement mis en œuvre des mesures pour lutter contre l’épidémie et maintenir la croissance économique en accordant la priorité à la protection de la vie et du bien-être des personnes. Toutes les personnes sont aidées pour sécuriser leur vie, obtenir des soins médicaux et avoir un accès égal aux vaccins contre le COVID-19.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Un stupa centenaire révèle la culture de l’ethnie Lào Le stupa Muong Và, patrimoine culturel de 400 ans de la province montagneuse de Son La (Nord), a longtemps été considéré comme un chef-d’œuvre d’architecture reliant le passé au présent tout en défendant les valeurs spirituelles uniques.