25/09/2021 08:12
La Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) et la Wallonie célèbrent cette année leurs 25 années de présence au Vietnam, marquées par d'étroits liens de coopération avec cette région de Belgique. Entretien avec Nicolas DERVAUX, représentant des gouvernements wallon et de la FWB au Vietnam.
>>Bùi Quang Lam Truong, lauréat du concours de conception de logo  
>>Intensifier la coopération entre la Délégation de Wallonie-Bruxelles et Le Courrier du Vietnam

Nicolas DERVAUX, représentant des gouvernements wallon et de la FWB au Vietnam.
Photo : Duc Hùng/CVN
2021 marque la 25e année que la FWB est présente au Vietnam. Pourriez-vous nous brosser un tableau de la coopération entre les deux parties ces dernières années ?

Faire le bilan des 25 ans de coopération bilatérale nous amène à nous projeter dans une relation nouvelle encore plus intense. Plus que jamais, en ces temps troublés, nos liens doivent être fondés sur l’intérêt de nos citoyens, l’émancipation des peuples et le développement durable.

L’essor de projets alliant recherche scientifique et développement économique sera notre première priorité commune. Des partenariats gagnant-gagnant en découlent dans des domaines aussi variés que la biotechnologie, la santé et l’environnement. La coopération académique et le métissage culturel restent bien entendu essentiels. Ils seront intensifiés.

Les relations de coopération entre le Vietnam et la Wallonie-Bruxelles datent de 1993. En 1996, la Délégation Wallonie-Bruxelles au Vietnam a ouvert ses portes. Six ans plus tard, la collaboration bilatérale fructueuse a connu un rebond avec la signature d’un accord important entre les gouvernements de la République socialiste du Vietnam et de la Communauté française de Belgique, de la Région wallonne et de la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale, en valorisant leurs compétences.

Depuis, 33 visites officielles de haut niveau ont permis de renforcer le partenariat de longue date et de confiance mutuelle, le partage d’expertise visant le développement durable. Au total, 783 projets gagnant-gagnant validés par dix Commissions mixtes permanentes ont obtenu des résultats satisfaisants. Bilan positif avec 805 Vietnamiens bénéficiaires des bourses. Quant à l’échange d’experts, le nombre s’élève remarquablement à 1.998.

La coopération s’ancre notamment dans la santé, l’environnement, les nouvelles technologies, l’enseignement supérieur, la formation professionnelle et la recherche scientifique, ainsi que la culture et la francophonie…

Lors de la 10e Commission mixte permanente entre le Vietnam et la Wallonie-Bruxelles, tenue les 20 et 21 novembre 2018 à Bruxelles. 
Photo : WB/CVN
La Wallonie-Bruxelles a contribué de manière volontariste au développement du réseau de la médecine de famille sur presque tout le territoire du Vietnam. Un groupe pluridisciplinaire des professionnels de la santé, composé de  médecins de famille, d’infirmiers, de  pharmaciens, de  kinésithérapeutes et de psychologues, a été créé en 2013, afin de développer les soins de première ligne en faveur de la santé du peuple vietnamien.

En matière culturelle, la Délégation générale Wallonie-Bruxelles est l’initiatrice de plusieurs manifestations importantes au Vietnam, comme les Festivals de musique européenne, de danse européenne, du film d’amour de Wallonie-Bruxelles, du film documentaire Vietnam - Europe...

Concernant le jazz, la bande dessinée, la littérature, le cinéma…, tant de grands noms belges francophones dans ces domaines ont été invités au Vietnam pour des rencontres, présentations, séminaires, workshops… en faveur du public et des professionnels vietnamiens, et, assez souvent, des coproductions.

La Wallonie-Bruxelles participe activement aux manifestations culturelles vietnamiennes de renommée internationale : le Festival de Huê, le Festival de musique de rock Monsoon…

Quelques chiffres impressionnants : une centaine de films belges francophones, tous genres confondus, ont été présentés à Hanoï, à Hô Chi Minh-Ville et dans d’autres villes et provinces. Des centaines d’ouvrages ont été édités en vietnamien : œuvres littéraires de Maurice Maeterlinck (prix Nobel de Littérature 1911), de Jean-Pierre Orban, de Jean-Philippe Toussaint…, séries de BD Tintin, Les Schtroumpfs, Lucky Luke, Petit Spirou… La littérature belge francophone est ainsi bien ancrée chez le lectorat vietnamien.

Photo souvenir du colloque international sur le développement de la médecine de famille au Vietnam, tenu en mars 2013 à Cân Tho (Sud).
Photo : WB/CVN

Dans le contexte de COVID-19, quelles sont les initiatives de la WB pour booster ses domaines atouts au Vietnam ?

Il faut noter que la pandémie de COVID-19 a profondément perturbé le bon déroulement du programme de travail tel que planifié. Pourtant, avec les efforts des deux parties,  ces trois dernières années, la Wallonie-Bruxelles a envoyé 77 experts belges en mission au Vietnam et accueilli 20 experts vietnamiens en visite de travail en Belgique. En plus, elle a octroyé 68 bourses destinées aux stagiaires, enseignants, chercheurs, doctorants vietnamiens dans le cadre de ce programme de travail.

En juillet et août 2021, quatre boursiers vietnamiens de l’Académie diplomatique du Vietnam et de l’Université de Hanoï ont participé avec succès à des stages de trois semaines en ligne, en français des relations internationales à l’Université de Mons et en perfectionnement en langue et littérature françaises à l’Université libre de Bruxelles.

Par ailleurs, dans le courant des deux années 2019-2020, la Wallonie-Bruxelles a organisé avec succès 17 grands évènements culturels au Vietnam, en concertation avec des partenaires vietnamiens, européens et francophones comme Festivals du film documentaire Vietnam - Europe, de musique européenne,  du film européen, du film francophone, du film d’amour de Wallonie-Bruxelles, concerts, littérature…

Le chœur de l'Académie nationale de musique du Vietnam sous la direction de Michel Jakobiec, le 9 mai 2019. 
Photo : WB/CVN

Pour fin 2021, ces Festivals du film documentaire, francophone et d’amour seront au programme de notre Délégation. Ainsi, la décentralisation du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) sera à l’affiche pour la première fois au Vietnam.

En plus, la crise sanitaire a exigé des opérateurs de mettre en place de nouveaux modes de travail en ligne à la place des échanges directs, via les courriels électroniques, les réunions virtuelles, les publications internationales d’articles de recherche, l’accueil de doctorants...

Quelles sont les autres priorités de la WB ces prochaines années pour développer sa coopération avec le Vietnam ?

Les relations entre le Vietnam et la Wallonie-Bruxelles ne cessent de s’intensifier et de se diversifier. Actuellement, la Délégation générale Wallonie-Bruxelles au Vietnam, l’Agence wallonne à l’exportation et aux investissements étrangers (AWEX), le ministère du Plan et de l’Investissement et les autres ministères et institutions vietnamiens concernés restent en concertation étroite pour recevoir les propositions des projets de coopération porteurs dans plusieurs domaines stratégiques de développement pour les deux parties, au cours des trois prochaines années.

Couper la bande d'inauguration du 11Festival du film documentaire Vietnam - Europe, en octobre 2020 à Hanoï. 
Photo : WB/CVN

La 11e Commission mixte permanente entre le Vietnam et la Wallonie-Bruxelles aurait lieu en novembre 2021 à Hanoï. Pour la période 2022-2024, l’orientation de coopération sera déterminée sur la base des priorités du gouvernement vietnamien dans le Plan quinquennal de développement socio-économique 2021-2025 et des points forts de la Wallonie-Bruxelles, avec le rehaussement du niveau de coopération traditionnelle et la création de nouveaux secteurs de partenariat. Les deux parties concentreront les efforts dans la coopération sociale (y compris la santé), le développement des ressources humaines qualifiées (éducation, formation continue, droit…) et la culture.

Nous mettrons aussi l’accent sur la recherche appliquée, le développement industriel (dont les secteurs de l’environnement et la valorisation économique de la recherche scientifique, de l’agriculture, de la logistique), en synergie avec l’AWEX. S’y ajoutent les nouvelles technologies en renforcement des initiatives conjointes déjà mises en œuvre dans les précédents programmes de travail.

Concernant l’Accord de libre-échange entre l’Union européenne le Vietnam (EVFTA), entré en vigueur en août 2020, la coopération connaît une perspective d’optimisation des connaissances réciproques telles que les droits liés aux contestations commerciales, les normes applicables, les pratiques opérationnelles, les technologies appliquées…

Nous valoriserons les secteurs atouts des deux parties comme l’agriculture intelligente et la sécurité alimentaire, la logistique, les technologies vertes, l’adaptation au changement climatique. Sans oublier l’innovation et le transfert de technologies.

Patrimoine : formation sur le terrain à la Cité impériale de Thang Long - Hanoï.
Photo : WB/CVN

Ces différents secteurs devront permettre le développement de l’économie, la recherche de synergies avec les actions développées par l’AWEX, en matière d’investissement et de commerce, y compris toute action permettant de réduire les difficultés et barrières commerciales. 

Nous continuerons de développer les domaines où nous avons coopéré efficacement : la médecine de famille pour les soins de première ligne ; la santé mentale, notamment pour la jeunesse ; la gestion des officines pharmaceutiques hospitalières ; la prévention et la lutte contre la pandémie de COVID-19 ; la thérapie cellulaire ; l’e-santé.

L’éducation et le développement des ressources humaines qualifiées retiennent aussi l’attention des deux parties. Les actions continueront de porter sur l’enseignement supérieur, la formation professionnelle et de diplomates, le droit maritime, le tourisme, la culture et le patrimoine. Notamment, la Wallonie-Bruxelles et le Vietnam réaffirmeront au travers de ce programme leur attachement à la francophonie et ses valeurs.

Vingt-cinq ans, un parcours semé d’amitié et de succès confirme la volonté de la Wallonie-Bruxelles de pérenniser sa coopération efficace avec le Vietnam.

La Wallonie-Bruxelles, un esprit commun d’ouverture !
 
Propos recueilli par Huong Giang/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.