20/10/2021 22:48
Le ministère de la Santé a rendu publiques de nouvelles mesures sanitaires visant à permettre une cohabitation sereine avec la pandémie de COVID-19.
>>Retour au travail pour des milliers de travailleurs migrants à Hô Chi Minh Ville
>>Le nombre de nouvelles contaminations continue de baisser ce mardi

Des gens s’arrêtent au feu rouge dans une rue à Hanoï le 17 octobre, un mois après l’atténuation de la distanciation sociale.
Photo : VNA/CVN

Conformément à la résolution décrétée par le gouvernement sur la lutte anti-COVID-19, le ministère de la Santé a fixé des mesures à prendre pour les villes et provinces dans le cadre de la "cohabitation sûre".

Réactivité face à l’épidémie

Prévoir des scénarios et des mesures à prendre en fonction de la situation. Renforcer les formations concernant le dépistage, le diagnostic, le confinement et le traitement. Renforcer la capacité d’accueil et de soin destinés aux personnes atteintes du COVID-19. Dresser des plans sur l’accueil, soin et traitement, assurer la capacité des places dans les unités de soins intensifs. Mettre à jour les indices, gérer les logiciels de communication.

Sur ce premier point, le ministère de la Santé a demandé à tous les établissements hospitaliers de disposer d’un système de fourniture de l’oxygène en liquide, de mettre en œuvre les infirmeries ambulantes si nécessaire, de dresser des plans de soin et de gestion des patients présentant des symptômes légers à domicile. Pour les établissements chargés à la fois de soins des patients de COVID-19 et de l’accueil des personnes susceptibles d’être atteintes du coronavirus, il faut absolument restreindre les risques de contamination entre ces deux groupes.

Sur les plans de test et de traçage, selon le ministère de la Santé, les personnes venant des localités/endroits où sévit la pandémie et celles susceptibles d’avoir contractées le virus feront l’objet d’une surveillance particulière. La mise en place d’un test collectif se fera seulement pour les communautés à risque ou celles travaillant dans des lieux où se réunissent un grand nombre de personnes (établissements médicaux, marchés et supermarchés, stations-services, chauffeurs, livreurs, etc.).

Accélération de la vaccination 

Les personnes âgées, les personnes ayant des maladies chroniques, les femmes enceintes, les jeunes de moins de 18 ans ayant des contacts étroits avec les F0, doivent se confiner et suivre les instructions du ministère de la Santé.

Le ministère de la Santé a demandé d’accélérer la vaccination. Les personnes de plus de 50 ans, celles atteintes de maladies chroniques, les femmes enceintes et les travailleurs des zones industrielles seront vaccinées en priorité.

Prévention locale

Dans les endroits de production, centres commerciaux, supermarchés et marchés, restaurants, établissements d’éducation et de formation : selon les instructions dudit ministère.

Les autorités locales auront le droit de décider le nombre maximum de participants aux activités collectives en intérieur et en plein air.
 
Mai Quynh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Des circuits au départ et à destination des Des circuits de visite sont organisés depuis novembre par Saigontourist Travel. Les programmes amènent les voyageurs dans des localités non infectées par le COVID-19, dans le Sud mais aussi le Nord du pays.