19/10/2021 18:42
Le ministère de la Santé a prévu que d’ici la fin octobre, la vaccination contre le COVID-19 sera ouverte d’abord aux enfants âgés de 16 à 17 ans et ensuite aux plus jeunes, en fonction de l’approvisionnement en vaccins et de la situation épidémique dans les localités.
>>COVID-19 : le PM demande de mettre à jour les informations dans les médias
>>COVID-19 : des efforts pour une adaptation en toute sécurité
>>Hô Chi Minh-Ville n’élargit pas encore la vaccination aux adolescents

Le secteur de la santé du Vietnam envisage de lancer une campagne de vaccination des enfants dès que possible. 
Photo : VNA/CVN

Le Vietnam compte actuellement plus de 8,1 millions d’enfants âgés de 12 à 17 ans. Sous la direction du gouvernement, le ministère de la Santé a commencé à préparer des vaccins pour les enfants, et a envoyé des dépêches officielles aux Service de la santé des provinces et des villes.

Le ministère de la Santé n’a pas décidé quel vaccin devra être utilisé mais il utilisera des vaccins qui ont fait l’objet de recherches approfondies et sont sans danger pour les enfants. De plus, le ministère de la Santé consultera toutes les études dans le monde à appliquer, afin de créer des conditions optimales aux vaccins pour les enfants au Vietnam.

Le professeur Dang Duc Anh, directeur de l’Institut central d’hygiène et d’épidémiologie, a déclaré qu’il existe actuellement deux vaccins qui peuvent être administrés aux enfants : le vaccin Pfizer pour les 12-18 ans et consécutivement les plus jeunes.

Le deuxième vaccin est Sinopharm qui peut, selon les recommandations du fabricant, être administré aux enfants de 3 ans et plus. Actuellement, le secteur de la santé envisage de lancer une campagne de vaccination des enfants dès que possible.

Le Dr Kidong Park, représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Vietnam a déclaré que jusqu’à présent, les enfants atteints de maladies chroniques graves puissent se faire vacciner contre le COVID-19.

Selon les statistiques du secteur de la santé, à l’échelle nationale, plus de 20.000 enfants de moins de 15 ans atteints du COVID-19 sont traités dans des établissements médicaux, sans compter ceux qui ne présentent aucun symptôme ou qui souffrent d’une maladie bénigne et sont soignés à domicile.

Lors de la 4e vague de COVID-19, le nombre d’enfants infectés a augmenté plusieurs fois par rapport aux vagues précédentes et il y a eu des décès.

Devant cette situation, le ministère de la Santé a élaboré un plan de vaccination contre le COVID-19 pour les enfants de 12 à 17 ans.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.