20/01/2022 20:38
Les ministres du tourisme des pays membre de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) ont convenu mercredi 19 janvier de la réouverture du tourisme de l'ASEAN pour revitaliser le secteur au milieu de la pandémie de COVID-19.
>>Le Cambodge salue la promotion de coopération en matière de tourisme au sein de l’ASEAN
>>L'Association du tourisme de l'ASEAN cherche un programme de réouverture des frontières
>>Le Vietnam reçoit deux prix du tourisme durable de l'ASEAN

Le ministre cambodgien du tourisme Thong Khon préside la 25e Réunion des ministres du tourisme de l'ASEAN.
Photo : VNA/CVN


Présidée par le ministre cambodgien du tourisme Thong Khon, la 25e Réunion des ministres du tourisme de l'ASEAN s'est tenue en présence et en format virtuel dans la ville balnéaire cambodgienne de Sihanoukville.

Les ministres ont déclaré, dans un communiqué, que le secteur du tourisme de l'ASEAN était non seulement prêt pour la réouverture, mais qu'il rebondirait également rapidement avec plus de résilience.

"À cet égard, nous avons convenu d'annoncer la réouverture du tourisme de l'ASEAN, à la fois intra-régional et international", indique le communiqué, notant que toutes les coordinations et coopérations possibles seront assurées afin que le processus de réouverture soit progressif et régulier.

Les ministres ont également convenu d'introduire un système standardisé de reconnaissance de la vaccination contre le COVID-19 entre les pays du bloc régional et se sont félicités du déploiement progressif de la vaccination contre le COVID-19 dans chaque État membre de l'ASEAN. C’est un indicateur clé pour la réouverture du tourisme.

Ils ont également souligné la poursuite de la coopération dans le secteur du tourisme entre les États membres pour garantir la compétitivité du tourisme de l'ASEAN.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires prennent leur destin en main

Le Vietnam délie les nœuds pour relancer son tourisme Le Vietnam a abandonné mi-mai les exigences de test COVID-19 pour les visiteurs entrant dans le pays, une décision qui devrait stimuler la reprise de l’industrie touristique du pays.