09/12/2020 18:01
D’après les conclusions du rapport "Opinions et expériences des citoyens sur la réponse du gouvernement à la pandémie de COVID-19", publié le 8 décembre à Hanoï, les habitants montrent une grande confiance en les politiques menées par le gouvernement dans ce combat.

>>COVID-19 : 10 nouveaux cas importés détectés
>>Au 2e trimestre 2022, le Vietnam fournirait le vaccin COVID-19

 

Le Vietnam a enregistré un grand succès dans la lutte contre le COVID-19. 
Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN 


Le rapport "Opinions et expériences des citoyens sur la réponse du gouvernement à la pandémie de COVID-19" est le fruit d’une enquête sociologique réalisée par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et l’Institut de recherche pour le développement du Mékong (MDRI) avec le soutien du ministère australien des Affaires étrangères et du Commerce. L’enquête a été menée du 5 septembre au 28 septembre dans l’ensemble du pays. Au moins 1.335 personnes ont été interrogées par entretiens téléphoniques. Le but de l’enquête était de déterminer les raisons de la réussite du Vietnam dans la lutte contre la pandémie ; de connaître les opinions des habitants sur les actions du gouvernement et d’évaluer les impacts du COVID-19 sur la gouvernance locale. Les interrogés sont d’âges, d’ethnies, de professions, de régions et de niveau d’instruction différents.

Selon le rapport, 81% des interrogés jugent que la pandémie de COVID-19 est un problème sérieux. Les habitants ont suivi de près toutes les informations en la matière. L’accès aux informations est très divers : à travers la télévision (88%), les messages téléphoniques (71%) et les réseaux sociaux (53%).

La plupart des interrogés ont respecté strictement les mesures recommandées pour lutter contre la maladie : 99% portent des masques, 93% se lavent les mains régulièrement, 92% ont diminué les rassemblements, 89% respectent la distanciation sociale.

En ce qui concerne les impacts du COVID-19 sur les moyens de subsistance des habitants, 24% des interrogés ont perdu leur emploi et 65% ont subi une baisse de revenu. Les travailleurs dans le secteur des services, ceux non qualifiés sont les plus touchés par les impacts négatifs de la crise sanitaire. Face à cette situation, diverses mesures ont été appliquées : 91% ont décidé de diminuer les dépenses pour les marchandises non essentielles ; 78% pour les marchandises essentielles ; 42% ont dû mobiliser leurs épargnes.

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam lors d'une réunion du Comité national de pilotage pour la prévention et la lutte contre le COVID-19, le 7 décembre à Hanoï.
Photo : Phuong Hoa/VNA/CVN  
L’enquête a également abordé l’enveloppe de 62.000 milliards de dôngs décaissée par le gouvernement pour aider les victimes de la pandémie. 87% ont entendu parler de cette politique d’assistance et 21% en ont bénéficié. La plupart ont félicité cette politique mise en œuvre rapidement et avec des formalités simples.

Concernant la confiance du public, l’enquête a souligné un consensus élevé des interrogés sur les actions menées par le gouvernement. Une grande majorité des habitants ont voté pour la distanciation sociale en avril. À noter que 89% soutiennent la politique du pays qui accorde la priorité à la vie humaine, au détriment du développement économique. Ce taux est nettement plus élevé que dans d’autres pays (76% au Japon, 56% en Chine, 70% en France…). Les habitants ont également applaudi l’efficacité du Comité national de pilotage pour la prévention et la lutte contre le COVID-19.

Le succès de la lutte contre le COVID-19 du Vietnam "est une histoire inspirante", a souligné Caitlin Wiesen, représentante résidente du PNUD au Vietnam. Ce succès dépend en grande partie de l’action rapide et efficace du gouvernement ainsi que de la confiance et du respect des citoyens des mesures exigées. "Je crois que les leçons tirées de ce succès en termes de transparence, de responsabilité et de cohésion sociale aideront le gouvernement à faire face à la crise future", a-t-elle insisté.

"J'ai été extrêmement impressionné par la détermination du Vietnam dans la lutte contre le COVID-19. Cette enquête montre clairement que cette lutte est un engagement de toute la communauté", a félicité David Gottlieb, conseiller en coopération économique et développement de l’ambassade d'Australie au Viet Nam.

Le rapport donne aussi des recommandations qui suggèrent de mettre l’accent sur le renforcement de l’accès aux informations des groupes vulnérables et sur l’amélioration de la qualité des services publics. D’autre part, la distanciation sociale ne devrait pas être appliquée à large échelle pour diminuer les impacts négatifs du COVID-19 sur le revenu des habitants.

Vân Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.