Les exportations d’engrais retrouvent la croissance

Après une chute en volume comme en montant en janvier, les exportations nationales d’engrais ont retrouvé des couleurs en février avec une forte croissance sur un an de 59,5% en volume et de 62,2% en montant.

>>Une société vietnamienne assiste les agriculteurs cambodgiens

>>Un excédent commercial de plus d’un milliard de dollars avec les Philippines

>>Onze millions de tonnes d’engrais consommées chaque année au Vietnam

Dans l'usine de production d'engrais ternaire NPK de la société par actions d’engrais de Binh Diên, dans la province de Quang Tri (Centre).
Photo : Danh Lam/VNA/CVN

En janvier et février, 134.000 tonnes d’engrais de toutes catégories ont été exportées pour 37,2 millions de dollars, soit un bond de 91% en volume et de 76,5% en montant.

Les pays asiatiques demeurent les premiers importateurs de ces produits vietnamiens, à commencer par le Cambodge qui représente 30% des exportations nationales, et a connu la croissance la plus élevée tant en volume qu’en montant. La Malaisie, le Laos, le Myanmar, la Thaïlande sont également de grands clients du Vietnam.

En tant que l’un des premiers exportateurs d’engrais au Cambodge, la société par actions d’engrais de Binh Diên n’a cessé d’augmenter ses exportations vers ce marché, lesquelles sont passées de 2.000 tonnes en 2002 à 100.000 tonnes en 2016. Ses produits se commercialisent bien dans l’ensemble de ce marché.

La compagnie générale d’engrais et de produits chimiques du pétrole et du gaz (PVFCCo) est considérée comme le leader des exportateurs d’engrais du Vietnam. Ses produits de marque «Phu My» sont commercialisés, pour l’essentiel, en Malaisie, au Myanmar, en Thaïlande, en Nouvelle-Zélande, et en Jordanie.


CPV/VNA/CVN

back to top