10/01/2021 16:17
Surmontant les difficultés causées par la pandémie de COVID-19, les entreprises vietnamiennes de transformation et d'exportation de crevettes se sont efforcées d'atteindre le chiffre d'affaires des exportations en 2020 de 3,85 milliards d'USD, soit une hausse de 15% en glissement annuel. De nombreux experts estiment que les entreprises doivent continuer de saisir des opportunités en vue d'obtenir des réalisations encore plus grandes en 2021.
>>L'ASEAN, un marché porteur d'opportunités pour les crevettes
>>Les exportations nationales de crevettes bondissent en septembre
>>Thon et crevette du Vietnam populaires aux États-Unis et en UE

La transformation de crevettes pour l'exportation dans la Sarl Ba Hai, province de Phu Yên (Centre). Photo : Vu Sinh/VNA/CVN


À la fin du mois d'octobre 2020, le prix de crevettes crues dans le pays est encore bas, les agriculteurs n’étaient donc pas intéressés à continuer leur élevage car la fluctuation des prix est inconnue. Cela entraînera une pénurie de crevettes crues au début de 2021 tandis que les prix des crevettes continueront d'augmenter si le marché de la consommation n'a pas beaucoup de fluctuations défavorables, a constaté le directeur général de la Compagnie par actions des produits aquatiques Vinacleanfood, Vo Van Phuc.

Les économistes ont estimé que 2021 serait une année avantageuse pour la transformation et l'exportation de crevettes en raison de l'augmentation des commandes en provenance du Vietnam.

Cependant, certaines entreprises ne tiennent pas compte de la signature des contrats de livraison. Pour accélérer le taux de croissance annuel, ils se sont concentrés sur la vente de beaucoup de crevettes au cours de la récente période écoulée et donc, même si le prix des crevettes a augmenté, si les entreprises n'ont pas de stocks, il est difficile à répondre aux commandes au cours de la prochaine période.

Selon les exportateurs de produits aquatiques, l'une des expériences est d'être flexible en termes de marchés et de diversifier les produits. Les entreprises doivent passer de la transformation de produits d'atout à la satisfaction des besoins en évolution rapide du marché dans les conditions épidémiques actuelles.

Truong Dinh Hoè, secrétaire général de l'Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP), a déclaré que l'Accord de libre-échange Union européenne - Vietnam (EVFTA), entré en vigueur le 1er août 2020, étaient en train de s'ouvrir de nombreuses opportunités pour les exportateurs de crevettes.

Pour une meilleure production et une meilleur qualité des crevettes, il est nécessaire de faire la différence de chaque produit, notamment dans un contexte de forte concurrence. Actuellement, il est difficile de réduire les prix, donc pour être compétitifs, les exportateurs n'ont qu'un moyen de faire une différence de qualité pour persuader les clients d'acheter leurs produits vietnamiens à des prix plus élevés.

La rareté de l'offre est un avantage pour la transformation et l'exportation de crevettes vietnamiennes. Cependant, sans une évaluation globale de la situation mondiale, pas de manière flexible dans la production et la transformation, les entreprises ne peuvent pas surmonter les difficultés pour trouver des opportunités pour l'industrie de la crevette en 2021.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.