18/05/2016 19:39
Les États-Unis ont de nouveau allégé leurs sanctions économiques contre le Myanmar mardi 17 mai, après que la Ligue nationale pour la démocratie (NLD), parti de l'ancienne opposante Aung San Suu Kyi, a remporté la majorité des sièges lors des élections parlementaires de novembre 2015.
>>Le Myanmar adopte le projet de loi de nomination d'un conseiller d’État
>>Myanmar : Aung San Suu Kyi sur le point d’endosser le rôle de conseillère d’État

Un magasin vendant des drapeaux dans la ville de Yangon, au Myanmar.
Photo : VNA/CVN

Le département du Trésor a annoncé dans son communiqué avoir retiré sept entreprises publiques de sa liste noire interdisant les entreprises américaines de faire des affaires avec elles et réajusté des règlements créant des conditions à la circulation des marchandises via des ports maritimes et des aéroports du Myanmar.

Mais Washington a maintenu la plupart de ses sanctions économiques contre ce pays. Ces près 50 dernières années, les États-Unis et ses pays alliés ont imposé une série de mesures de sanctions contre le Myanmar.

Cependant, après le processus de réforme en 2011, l’administration du président Barack Obama a amélioré ses relations avec ce pays de l’Asie du Sud-Est, dont l’allègement des sanctions et la nomination d'un ambassadeur américain au Myanmar.

En décembre 2015, les États-Unis ont allégé temporairement les restrictions commerciales contre le Myanmar en permettant à tous les envois des marchandises à passer par les ports et les aéroports du Myanmar pendant six mois.
 
VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Ouverture du Festival du tourisme de Hô Chi Minh-Ville 2021 Le 17e Festival du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, organisé conjointement par le Service municipal du tourisme et l'Association municipale du tourisme, s’est ouvert dans la soirée du 4 décembre.