24/12/2020 13:04
Au moment où le monde attend le passage à la nouvelle année, l'Agence vietnamienne d'information (VNA) a sélectionné pour vous les dix événements économiques les plus marquants du Vietnam en 2020.
>>Le Vietnam "poursuivra sa dynamique de reprise" en 2021

1. Croissance du PIB dans le contexte d'une sévère récession économique mondiale


En 2020, alors que l'économie mondiale subit une sévère récession en raison de la pandémie de COVID-19, le Vietnam est l'un des très rares pays dont le taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) devrait atteindre de 2,5% à 3%.
Ce succès s'explique par la gestion flexible du gouvernement et la détermination de tout le système politique de mettre en œuvre le double objectif d’à la fois contenir l’épidémie et de maintenir un taux de croissance. Il s'agit d'une base importante pour la mise en œuvre d’autres objectifs de développement socioéconomique pour la période 2021-2025.

2. Le Vietnam est devenu membre fondateur de la plus grande zone de libre-échange du monde


Le 15 novembre 2020, l'Accord de partenariat économique global régional (RCEP) a été officiellement signé dans le cadre du 37e sommet de l'ASEAN, organisé par le Vietnam en tant que président de l'ASEAN en 2020.
Le RCEP comprend dix pays membres de l'ASEAN et cinq partenaires, tels sont la Chine, le Japon, la République de Corée, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, devraient créer le plus grand marché de libre-échange jamais créé avec un PIB total de 26.200 milliards de dollars, représentant environ 30% du PIB mondial et près de 28% du commerce mondial. À côté du RCEP, l'Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne (EVFTA), qui est officiellement entré en vigueur à partir du 1er août 2020, a ouvert de nombreuses opportunités de coopération commerciale stratégique pour le Vietnam dans l’avenir.

3. Des catastrophes naturelles causent de graves dommages dans de nombreuses localités


L'année 2020 a témoigné de nombreux phénomènes météorologiques inhabituels et extrêmes. Les inondations historiques s'abattent sur le Centre du pays qui a subi entre octobre et novembre, sept tempêtes consécutives dont la 9e – la tempête Molave – a été considérée comme l'une des plus violentes au cours de 20 dernières années. Des inondations prolongées ont provoqué de terribles glissements de terrain à la centrale hydroélectrique de Rao Trang 3 (Thua Thien-Hue), à Nam Tra My et Phuoc Son (Quang Nam), à Huong Hoa (Quang Tri), faisant de nombreux morts. En outre, l'érosion des berges et des côtes continue de se produire dans le delta du Mékong; les tremblements de terre à Muong Te (Lai Chau), Moc Chau (Son La) ... provoquent également de grandes pertes en vies humaines et en biens. Cette année, le total des dommages causés par les catastrophes naturelles est estimé à 38.400 milliards de dongs, dont 31.700 milliards dus aux tempêtes et aux inondations. Les évolutions climatiques inhabituelles rappellent également la nécessité d'une gestion plus stricte des forêts de protection, des projets hydroélectriques...

4. Le gouvernement a approuvé le Programme national de transformation numérique jusqu'en 2025

 

Le 3 juin 2020, le Premier ministre a publié la décision N°749/QD-TTg approuvant le Programme national de transformation numérique jusqu'en 2025 avec une vision pour 2030. C'est le premier programme de transformation numérique approuvé par le gouvernement, fixant des objectifs en matière développement de l’e-gouvernement, de l'économie numérique, de la société numérique et du développement des entreprises de technologie numérique vietnamiennes qui ont la capacité d'atteindre le niveau mondial. Autres objets : l’économie numérique devra représenter 20% du PIB en 2025 et 30% en 2030. Le pays figurerait dans le top 50 du monde en termes d’indice de compétitivité (GCI) en 2025 puis dans le top 30 en 2030.

5. Une augmentation record de l'excédent commercial annuel


Dans le contexte de l'épidémie de COVID-19, la chaîne d'approvisionnement mondiale a été gravement interrompue, les exportations de marchandises du Vietnam sont restées élevées, portant l'excédent commercial à un record estimé à 20 milliards de dollars.

6. Le décaissement des investissements publics en hausse forte


En 2020, le décaissement des investissements publics est accéléré, pour atteindre 90% du plan fixé, la plus forte augmentation pendant la période 2011-2020. Dès le début de l'année, le gouvernement a considéré les fonds des investissements publics comme la principale source de croissance économique.

7. La Banque d'État du Vietnam réduit le taux directeur pour soutenir l'économie


L'année 2020, c'est la première fois que la Banque d'État du Vietnam a réduit le taux directeur trois reprises pendant un an. En conséquence, le taux directeur est passé de 1,5% à 2,0% par an; le plafond des taux d'intérêt du dépôt est passé de 0,6% à 1,0% par an; le plafond des taux de prêt pour les secteurs prioritaires a diminué de 1,5% par an. L'ajustement de la Banque d'État pour réduire le taux directeur a soutenu la liquidité des organisations de crédit, a contribué à réduire les intérêts d'emprunt de la population et des entreprises dans un contexte difficile en raison de l'impact du COVID-19.

8. Le nombre des entreprises dissoutes en forte hausse


La pandémie de COVID-19 est considérée comme le plus grand défis pour la communauté des entreprises. Au cours des onze premiers mois de 2020, 93.500 entreprises ont suspendu leurs activités ou dissoutes, soit une augmentation de 15,6% en glissement annuel. Ces entreprises sont opérationnelles notamment dans la restauration, l'immobilier, les services de courtage, la logistique, la production et le transport à petite échelle. La forte hausse du nombre d'entreprises dissoutes a échoué l'objectif national d'avoir au moins un million d'entreprises d'ici 2020 (selon la Résolution gouvernementale N°35/NQ-CP du 16 mai 2016).

9. Le marché boursier devient un canal important de mobilisation de capitaux



Après 20 ans de mise en opération (le 28 juillet 2000), le marché boursier du Vietnam a connu un développement remarquable en termes de taille et de qualité, devenant un canal important de mobilisation de capitaux à moyen et long terme, contribuant considérablement au développement socio-économique du pays. Au 30 novembre 2020, la valeur totale de la capitalisation boursière a atteint plus de 6,11 millions de dongs - le plus haut niveau jamais enregistré, représentant 101,33% du PIB, dépassant l'objectif de 70% du PIB dans la stratégie de développement du marché boursier en 2020.

10. L'aviation et le tourisme subissent de lourdes pertes


En 2020, les secteurs de l'aviation et du tourisme avaient une année difficile en raison des impacts de l'épidémie de COVID-19. Vietnam Airlines a subi une perte de 15.000 milliards de dongs tandis que Vietjet Air, Bamboo Airways, Pacific Airlines prévoient également une perte de dizaines de milliers de milliards de dongs. Le secteur du tourisme a été durement touchée car le nombre de touristes internationaux au Vietnam a diminué plus de 80% et celui de touristes nationaux, de près de 50%. Les dégâts sur le secteur touristique vietnamien sont estimés à 530.000 milliards de dongs.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.