Caire
Les dirigeants du Hamas vont discuter d'un cessez-le-feu et d'un échange de prisonniers avec Israël

>>Le Vietnam se préoccupe de l’augmentation de la violence à Gaza

>>Frappes aériennes de l'entité sioniste sur Gaza

Les dirigeants du Mouvement de résistance islamique (Hamas) discutent dimanche 3 octobre au Caire, la capitale égyptienne, d'un cessez-le-feu dans la bande de Gaza et d'un éventuel accord d'échange de prisonniers avec Israël, a déclaré samedi 2 octobre un haut responsable. Yahya Sinwar, dirigeant du Hamas dans la bande de Gaza, a indiqué sur Twitter qu'il se joindra à une délégation dirigée par le chef du politburo du mouvement, Ismaël Haniyeh, qui se rendra dimanche 3 octobre au Caire pour rencontrer de hauts responsables des services de sécurité égyptiens. "Les entretiens avec les responsables égyptiens porteront sur la question du cessez-le-feu et celle d'un accord d'échange de prisonniers qui pourrait être conclu entre les factions palestiniennes et Israël", a ajouté M. Sinwar. Le 10 mai, Israël avait lancé une offensive militaire sur la bande de Gaza qui avait duré 11 jours en réponse aux tirs de roquettes visant l'État hébreu. Elle a pris fin après que l'Égypte et d'autres médiateurs ont négocié un cessez-le-feu entre Israël et les combattants du Hamas. Depuis lors, le cessez-le-feu s'est avéré fragile et a été violé à plusieurs reprises par des combattants qui ont tiré des roquettes et des activistes qui ont lancé des ballons incendiaires en direction d'Israël.


Xinhua/VNA/CVN

back to top