Les contributions du Vietnam aux processus régionaux s’attirent des louanges

Les 40e et 41e Conférences de haut niveau de l'ASEAN et les conférences connexes tenues à Phnom Penh, au Cambodge, viennent de se terminer avec succès. Les contributions du pays hôte, le Cambodge, des pays membres de l’ASEAN, en particulier du Vietnam, ont reçu des évaluations positives.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a conduit la délégation vietnamienne à assister aux sommets avec un sens des responsabilités et a apporté des contributions substantielles à la coopération de l’ASEAN et avec les partenaires ainsi qu’au succès global des conférences de haut niveau.

Les chefs des délégations des pays de l'ASEAN et le Premier ministre japonais Kishida Fumio prennent une photo ensemble.
Photo: VNA/CVN

La participation et les contributions du Vietnam aux sommets avec le positionnement d’un membre proactif, actif et responsable ont montré que le rôle et la position importants du Vietnam dans la région sont reconnus par l’ASEAN et d’autres pays et appréciés par les partenaires.

Les contributions du Vietnam se sont manifestées non seulement lors des conférences susmentionnées, mais aussi dans les processus de développement communs de l’ASEAN au cours des dernières années.

Selon l’ambassadeur des Philippines au Vietnam, Meynardo Los Banos Montealegre, le Vietnam a participé activement à la région de l’ASEAN et a fait beaucoup de progrès politiques et économiques depuis son adhésion à l’ASEAN il y a 27 ans.

Le diplomate philippin a affirmé que le Vietnam est un contributeur fiable au maintien de la paix et de la stabilité dans la région de l’ASEAN grâce au respect et à la promotion du droit international et du multilatéralisme, ainsi qu’à l’intégration avec les pays de l’ASEAN et d’autres pays d’Asie-Pacifique.

Au niveau national, le Vietnam a accueilli un certain nombre de réunions et sommets de l’ASEAN, et accueillera de nombreuses réunions liées à l’ASEAN au niveau ministériel. Le Vietnam a rempli avec succès son rôle de président de l’ASEAN en 2010 et 2020 ainsi que son rôle de coordinateur entre l’ASEAN et d’importants pays partenaires.

L’ambassadeur Meynardo Los Banos Montealegre s’est dit impressionné de voir qu’au Vietnam, de nombreux projets dynamiques et ciblés ont été mis en œuvre par de nombreuses provinces et villes pour encourager la cohésion et la prise de conscience de la population sur l’ASEAN.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh et les dirigeants de l'ASEAN avec le Conseil consultatif des entreprises de l’ASEAN (ABAC).
Photo: VNA/CVN

Pendant ce temps, l’ambassadeur de Thaïlande au Vietnam, Nikorndej Balankura, a affirmé que le Vietnam a toujours apporté des contributions significatives à la construction d’une Communauté de l’ASEAN équitable, forte et inclusive pour l’harmonie, la paix et la prospérité dans la région.

Durant sa présidence de l’ASEAN en 2020, sur le thème "Cohésif et réactif", le Vietnam a souligné l’importance de la solidarité et le rôle central de l’ASEAN ainsi qu’une participation forte et constructive avec les partenaires régionaux. Le Vietnam reste à l’avant-garde de ces positions dans sa vision de l’ASEAN, qui montre la cohérence et l’attachement du Vietnam à une Communauté de l’ASEAN prospère.

Selon l’ambassadeur du Laos au Vietnam, Sengphet Houngboungnuang, le Laos et le Vietnam sont considérés comme de nouveaux membres de l’ASEAN. Depuis leur adhésion officielle à l’ASEAN, les deux pays ont apporté de nombreuses contributions à l’édification de l’ASEAN dans une région à croissance économique soutenue et continue, une société de paix, des conditions de vie améliorées et l’écart de développement de plus en plus réduit.

Dans la région de l’ASEAN, les deux pays Laos et Vietnam ont activement participé à l’élaboration de nombreux documents importants, notamment la construction d’une Communauté de l’ASEAN composée de trois piliers politico-sécuritaire, économique et socio-culturelle devient progressivement une réalité.

Outre la coopération dans le cadre de l’ASEAN, le Laos et le Vietnam travaillent également en étroite collaboration dans la sous-région, jouant un rôle croissant dans le développement socio-économique, contribuant à l’édification de la Communauté de l’ASEAN, notamment à la promotion de l’intégration et la connectivité régionales, réduisant l’écart de développement au sein de l’ASEAN et entre l’ASEAN et les pays hors de la région.

Les deux pays participent aux cadres de coopération de la région du Mékong avec des partenaires au développement tels que la Coopération sous-régionale du Grand Mékong et la Stratégie de coopération économique Ayeyawady-Chao Phraya-Mékong (ACMES).

L’ambassadeur Sengphet Houngboungnuang a souligné que ces mécanismes de coopération jouent tous un rôle important, contribuant à la réduction de la pauvreté, à l’amélioration des conditions de vie des personnes, à la promotion de la croissance économique, de la connectivité, du commerce et de l’investissement et des échanges populaires entre les pays de l’ASEAN et du monde entier.

VNA/CVN

back to top