L'ASEAN accepte en principe d'admettre le Timor-Leste comme son 11e membre

Les dirigeants de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) ont convenu vendredi 11 novembre en principe d'admettre le Timor-Leste en tant que 11e membre du bloc, selon un communiqué de ses dirigeants.

>> Approbation d’une déclaration sur la candidature du Timor-Leste pour l’adhésion à l’ASEAN

>> Les Philippines soulignent la centralité de l’ASEAN

>> Pham Minh Chinh aux Conférences de haut niveau de l’ASEAN avec les partenaires

Photo prise le 5 juin 2022 montrant une vue aérienne de Dili, capitale du Timor-Leste.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Le communiqué a été publié alors que les dirigeants se réunissaient à Phnom Penh, la capitale du Cambodge, pour les 40e et 41e Conférences de haut rang de l'ASEAN et réunions connexes.

Compte tenu des résultats des missions d'enquête au Timor-Leste menées par la Communauté de politique et de sécurité, la Communauté économique et la Communauté socioculturelle de l'ASEAN, les dirigeants ont convenu "en principe d'admettre le Timor-Leste comme le 11e membre de l'ASEAN", indique le communiqué.

Les dirigeants ont consenti à octoyer un statut d'observateur au Timor-Leste, et à autoriser sa participation à toutes les réunions de l'ASEAN, y compris aux plénières du sommet.

Ils se sont également accordés à formaliser une feuille de route objective fondée sur des critères pour l'adhésion à part entière du Timor-Leste. Tous les États membres de l'ASEAN et les partenaires extérieurs soutiendront pleinement le Timor-Leste pour franchir ces étapes grâce à la fourniture d'une assistance au renforcement des capacités et de tout autre soutien nécessaire et pertinent pour son adhésion à part entière à l'ASEAN, poursuit le communiqué.

Fondée en 1967, l'ASEAN regroupe actuellement Brunei, le Cambodge, l'Indonésie, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam.

Xinhua/VNA/CVN

back to top