22/01/2020 18:26
>>1917 détrône Star Wars en tête du box-office nord-américain
>>Star Wars toujours en force au sommet du box-office nord-américain

Les "Bad Boys" Will Smith et Martin Lawrence et un nouveau Docteur Dolittle sont dans le trio de tête du box-office nord-américain, selon les chiffres définitifs publiés mardi 21 janvier par la société spécialisée Exhibitor Relations. Pour sa sortie en salle, Bad Boys for Life, troisième opus de la célèbre saga policière, a encaissé 73 millions d'USD au Canada et aux États-Unis, grâce à une recette apparemment indémodable : vannes bien senties entre les deux compères Will Smith et Martin Lawrence, agrémentées d'explosions spectaculaires. À l'inverse de ses deux grands frères Bad Boys (1995) et Bad Boys 2, tous deux réalisés par Michael Bay, cette suite est l'œuvre des Belges Adil El Arbi et Bilall Fallah. Le long-métrage devance le spectaculaire film de guerre de Sam Mendes 1917, l'un des favoris pour les Oscars avec dix nominations, qui a encaissé 26,9 millions de dollars de vendredi 17 à lundi 20 janvier, jour férié dédié à Martin Luther King aux États-Unis. En troisième place du classement figure un autre film au gout de déjà-vu, non pas une suite mais un remake : Dolittle, l'histoire de ce docteur capable de communiquer avec les animaux. Après Rex Harrison dans la version de 1967 et Eddie Murphy dans celle, plus connue, de 1998, c'est cette fois Robert Downey Jr. qui incarne le bon docteur. Réalisé par Stephen Gaghan, cette nouvelle version a amassé 28,3 millions d'USD pour son premier (long) week-end d'exploitation. Derrière lui on retrouve Jumanji : Next Level, avec 12,6 millions d'USD sur quatre jours, et Star Wars : L'ascension de Skywalker qui marque le pas avec "seulement" 10,6 millions ce week-end. Le dernier volet de la saga entamée en 1977 a désormais dépassé le milliard d'USD de recettes mondiales.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Hanoï voit ses revenus du tourisme augmenter malgré le COVID-19 Bien que le tourisme au premier mois de l’année ait connu des fluctuations considérables en raison des effets des intempéries et de l’épidémie de coronavirus, les revenus du secteur à Hanoï demeurent positives.