20/04/2022 17:41
Les tensions entre la Russie et l'Ukraine placent les activités d'importation et d'exportation face aux impacts négatifs liés au transport, à l'inflation et aux paiements internationaux. Cependant, face au danger, il existe encore certaines opportunités pour les entreprises de prendre des mesures d'adaptation en temps opportun.
>>Conflit russo-ukrainien : le Vietnam appelle au cessez-le-feu et au dialogue
>>Les Viêt kiêu en République tchèque aux côtés des vietnamiens évacués d'Ukraine
>>L’accueil chaleureux des jeunes bénévoles aux évacués d’Ukraine

Le colloque sur les activités d'importation et d'exportation dans le contexte de la crise russo-ukrainienne", le 20 avril à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Xuân Anh/VNA/CVN

Ce sont des estimations des experts lors du colloque "Solutions adaptatives pour les activités d'importation et d'exportation dans le contexte de la crise russo-ukrainienne" organisé mercredi 20 avril à Hô Chi Minh-Ville par le Centre d'arbitrage international du Vietnam (VIAC) en collaboration avec  le Centre de soutien à l’intégration internationale de Hô Chi Minh-Ville (CIIS).

Vu Tiên Lôc, président du VIAC, a déclaré que les activités d'import-export entre le Vietnam et la Russie - l'Ukraine, sous la pression de la crise russo-ukrainienne, ont également connu d'importants bouleversements.

Les entreprises doivent faire face à des ruptures d'approvisionnement en matières premières et en carburant. Les tensions entre la Russie et l'Ukraine rendent interrompues et retardées les livraisons des marchandises et augmentent des coûts de transport, a-t-il ajouté. Toujours selon Vu Tiên Lôc, les entreprises doivent avoir des stratégies à long terme pour faire face à la fluctuation du marché.

"Pour transformer les risques en opportunités, les entreprises doivent activement diversifier les marchés et l'offre ainsi que les modes de paiement. Plus que jamais, les entreprises ont étudié les incitations déjà en vigueur des accords de libre-échange pour les appliquer à fond afin de réduire les coûts et améliorer la compétitivité", a recommandé le vice-président de l'Institut de recherche pour le développement de Hô Chi Minh-Ville, Pham Binh An.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Environ 260 stands attendus au Salon touristique international 2022 Environ 260 stands, dont 50 de l’étranger, seront installés au Salon touristique international de Hô Chi Minh-Ville 2022 (ITE-HCMC 2022), a annoncé le comité d’organisation lors d’une conférence de presse donnée mardi 16 août dans la mégapole du Sud.