Bac Kan exporte ses vermicelles à base de tolomane en Europe

Ces deux dernières années, le programme "One Commune, One Product" (OCOP en abréviation anglaise ou à chaque commune son produit en français) de la province septentrionale de Bac Kan a enregistré des résultats encourageants. L’exportation de vermicelle à base de tolomane vers l’Europe en est un bon exemple.

>>Les produits vietnamiens appréciés au Japon

>>Bond des exportations de nouilles et vermicelles de riz

Emballage de produits pour l’exportation chez la coopérative Tài Hoan, à Bac Kan (Nord).
Photo : Vu Sinh/VNA/CVN

Il y a longtemps, Bac Kan était célèbre pour la culture et la transformation des vermicelles à base de tolomane, en particulier dans la commune de Côn Minh, district de Na Ri, avec plus de 20 établissements de transformation.

Pour relancer la production, au cours de la période 2015-2020, la province a élaboré une zone de matières premières stable au service de la production de ce vermicelle. En outre, elle s’est intéressée à l’édification d’un label et à la promotion commerciale de ce produit.

Grâce à ce travail, en juillet 2020, le vermicelle à base de tolomane de Bac Kan a été exporté en République tchèque.

Concernant le marché domestique, Bac Kan en a produit plus de 1.000 tonnes pour un chiffre d’affaires atteignant des centaines de milliards de dôngs par an.

Début 2022, on y a dénombré une cinquantaine d’établissements spécialisés dans la transformation de ce produit.

Développer l’exportation

Afin d’augmenter l’exportation de vermicelle, la province a investi environ 2 milliards d’USD dans la modernisation d’équipements de la coopérative Tài Hoan. Ainsi, la production de cette coopération a atteint plus de 300 tonnes par an, contre 10 tonnes par an dans le passé.

Le vermicelle de la coopération Tài Hoan séchée sous verre afin d’assurer l’hygiène alimentaire.
Photo : Vu Sinh/VNA/CVN

Implanté dans le district de Na Ri, Tài Hoan arrive en tête pour l’application de la science et de la technologie et a signé des accords de vente de ses produits avec des entreprises d’envergure. Sa production se développe sans cesse, permettant un développement économique local, créant des emplois et des revenus stables pour les membres de la coopérative et de nombreux travailleurs locaux.

Selon la directrice de Tài Hoan, Nguyên Thi Hoan, en 2020, la coopérative a expédié plus de 10,3 tonnes de vermicelles en République tchèque pour une valeur de près de 15.000 USD. En 2021, plus de 10,5 tonnes de ce produit y ont été envoyés. Au cours du 2e trimestre de cette année, Tài Hoan devrait en exporter près de 10 tonnes.

Actuellement, la capacité de transformation de la coopérative atteint 1,5-2 tonnes de vermicelles par jour, répondant à la demande d’exportation pour les prochaines commandes.

À ce jour, via le programme OCOP, 50 produits agricoles de Bac Kan bénéficient d'une indication géographique protégée et 140 marques ont été enregistrées à la propriété intellectuelle. Ces produits sont mis en vente dans de nombreux supermarchés, rapportant un revenu stable pour les habitants locaux.


Hoàng Phuong - Tuân Son/CVN