25/06/2019 10:08
>>Au chevet des victimes zimbabwéennes du cyclone Idai
>>Nucléaire: le Zimbabwe ratifie le TICE
>>Au Zimbabwe en crise, des vies menacées faute de médicaments

Le Zimbabwe a annoncé lundi 24 juin avoir interdit les transactions courantes en monnaies étrangères, énième tentative d'assécher le marché noir des devises et d'éviter le retour de l'hyperinflation qui a ravagé l'économie du pays. Depuis 2009, il était possible de régler ses dépenses (supermarché, essence, factures à l'hôpital...) en devises étrangères, notamment en dollars américains très prisés des commerçants, dans ce pays d'Afrique australe. L'annonce lundi 24 juin des autorités zimbabwéennes de mettre fin à cette disposition - une décision déjà controversée - rapproche un peu plus le pays du rétablissement d'une véritable devise nationale, promis à plusieurs reprises par le président Emmerson Mnangagwa. "À compter du 24 juin, la livre britannique, le dollar américain, le rand sud-africain (...) ou toute autre monnaie ne peut plus servir de devise avec le dollar zimbabwéen pour une quelconque transaction", a annoncé la Banque centrale. "En conséquence, le dollar zimbabwéen reste la seule devise autorisée pour les transactions au Zimbabwe", a-t-elle ajouté.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Les entreprises œuvrent pour le développement durable du tourisme Selon l’Administration nationale du tourisme du Vietnam, au cours de ces deux dernières décennies, un développement impressionnant du secteur touristique national a été constaté.