23/11/2021 22:29
Le 22 novembre, le Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) a tenu un débat consacré à l’incidence du détournement et du trafic d’armes sur la paix et la sécurité.

Des armes légères et de petit calibre collectées et triées en vue de leur destruction dans une installation en Serbie.
Photo : NU/CVN

Lors du débat consacré à l’incidence du détournement et du trafic d’armes sur la paix et la sécurité, l'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, a déclaré qu’il fallait garder à l’esprit trois aspects dans le cadre de la lutte contre les armes illicites. Il a d’abord mis l’accent sur la nécessité de respecter le droit international et la Charte des Nations unies, dont le droit international humanitaire (DIH), les traités internationaux et les résolutions du Conseil de sécurité. "Cela permettrait d’éviter des conflits et de nombreuses victimes civiles", a-t-il expliqué.

Ensuite, le représentant vietnamien a invité le Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) à s’assurer que les mesures de lutte contre le trafic illicite d’armes ne viennent pas affecter la capacité des États à assurer leur sécurité et la stabilité dans des contextes post-conflits. Il a jugé que la question de la lutte contre les armes illicites exigeait une approche holistique.

C’est pourquoi, tout en rappelant que la responsabilité première de la résolution de ce problème incombe aux États Membres, le représentant a jugé indispensable que les efforts nationaux soient appuyés et complétés par des cadres de coopération et d’assistance bilatéraux, multilatéraux, régionaux et mondiaux.

À cet égard, le Vietnam considère que le Programme d’action des Nations unies sur les armes légères et l’Instrument international de traçage fournissent des pistes stratégiques pour avancer au niveaux national et régional.

VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.