Le Vietnam s'inquiète de la violence continue et de la discrimination raciale en Cisjordanie

Le Vietnam a exprimé sa préoccupation face à la poursuite de la violence en Cisjordanie, ainsi qu'à Jérusalem-Est, notamment à l'usage excessif de la force et aux phénomènes extrémistes et racistes.

>>Le Vietnam s'inquiète de la situation à Jérusalem-Est

>>Le Vietnam appelle à une reprise des négociations de paix au Moyen-Orient

>>Le Vietnam salue les progrès dans la préparation des élections en Palestine

L'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU.
Photo : VNA/CVN

Le Conseil de sécurité de l'ONU a tenu le 24 juin une réunion sur la situation au Moyen-Orient, y compris la question palestinienne, avec la participation du coordonnateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen- Orient, Tor Wennesland.

S'exprimant lors de la réunion, l'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, a appelé la partie israélienne à faire preuve au maximum de retenue et à prendre des mesures pour empêcher les actes hostiles et racistes sous toutes les formes. Le Vietnam a également exprimé sa profonde inquiétude face à la poursuite de la démolition et de la saisie de biens palestiniens, y compris des projets humanitaires financés par la communauté internationale, et la possibilité d'expulser éventuellement de nombreuses familles palestiniennes de leur domicile à Sheikh Jarrah et Silwan.

Concernant le processus de paix, l'ambassadeur vietnamien a appelé à faire des efforts pour ramener les parties concernées à la table des négociations pour s'orienter vers une solution à deux États, dont la création d’un État de Palestine avec Jérusalem-Est comme capitale vivant côte à côte en paix avec un État d'Israël, avec des frontières sûres et reconnues sur la base des frontières d'avant 1967, conformément au droit international et aux résolutions pertinentes de l'ONU.

Concernant les questions humanitaires, le diplomate vietnamien s'est dit préoccupé par la situation humanitaire à Gaza et a félicité un nouvel appel de 164 millions d'USD pour une aide humanitaire et de reconstruction à Gaza après le conflit en mai. Il a également appelé la communauté internationale à soutenir cet appel de l'ONU et d'autres actions de réponse urgentes déployées par l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) à Gaza et en Cisjordanie.

VNA/CVN

back to top