Le Vietnam prêt à discuter des questions économiques avec les États-Unis

Le Vietnam est prêt à maintenir des contacts fréquents avec les États-Unis pour s’attaquer aux problèmes émergents. C'est ce qu'a déclaré jeudi 11 août la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, au sujet du lancement officiel par les États-Unis d’une enquête anti-contournement sur les tuyaux en acier importés du Vietnam.

>>Conclusion préliminaire d’une enquête du DOC

>>Les États-Unis lancent une enquête anti-contournement sur des tuyaux en acier importés du Vietnam

>>Les États-Unis prolongent l’examen de demande d’enquête sur des tuyaux en acier du Vietnam

Tuyaux en acier.

S’exprimant lors d’une conférence de presse périodique du ministère, la diplomate a indiqué que le partenariat intégral entre le Vietnam et les États-Unis a enregistré ces dernières années des progrès dans tous les domaines, y compris l’économie, le commerce et l’investissement.

Le Vietnam est le principal partenaire commercial des États-Unis en Asie du Sud-Est, qui est à son tour le deuxième partenaire commercial du Vietnam. Le commerce bilatéral a dépassé les 110 milliards d'USD en 2021.

Elle a souligné que le Vietnam se félicite vivement de la politique de promotion des relations économiques, commerciales et d’investissement avec les États-Unis sur la base de la liberté, de l’égalité, des avantages mutuels et de la conformité aux accords bilatéraux et aux réglementations de l’OMC.

Le Vietnam est prêt à maintenir des contacts fréquents avec les États-Unis via les mécanismes existants tels que l’Accord-cadre sur le commerce et l’investissement pour traiter les problèmes émergents en temps opportun et renforcer les relations économiques, commerciales et d’investissement bilatérales dans l’intérêt des entreprises et des citoyens des deux pays, a-t-elle souligné.

Dans cet esprit, "nous sommes prêts et souhaitons que les États-Unis discutent de cette question avec nous", a ajouté la porte-parole.


VNA/CVN