La reprise des exportations vietnamiennes vers l’Amérique

Les exportations vietnamiennes vers l’Amérique pourraient atteindre plus de 130 milliards d’USD en 2022, notamment vers les États-Unis et les pays du CPTPP (Accord de partenariat transpacifique global et progressiste).

>>CPTPP : opportunités et défis pour les exportations vietnamiennes

>>Le commerce dépasse huit milliards d'USD au premier semestre

>>CPTPP : de nombreuses opportunités d'exportation de produits aquatiques vers le Japon

Les États-Unis arrivent en tête parmi les débouchés du Vietnam.
Photo : VNA/CVN

Au cours de sept premiers mois de l’année, les exportations du Vietnam vers ce marché ont connu une hausse de près de 22% pour atteindre près de 77 milliards d’USD, dont 66,7 milliards vers les États-Unis (23,7%). En 2021, les chiffres étaient respectivement de 114 milliards d’USD et 27% et les exportations aux États-Unis, 96 milliards d’USD, malgré les impacts du COVID-19.

Les États-Unis arrivent en tête parmi les débouchés du Vietnam, dépassant les autres importantes comme la Chine, la République de Corée, le Japon, l’Union européenne, l’ASEAN.

L'entrée en vigueur du CPTPP a favorisé une croissance fulgurante des exportations du Vietnam vers ses pays membres. Par exemple, les exportations vers le Canada en 2021 ont atteint 5,3 milliards d’USD, en hausse de 20,8 % par rapport à 2020. Quant au Mexique, en 2021, les exportations vers ce marché ont fait un bond, atteignant 4,6 milliards d'USD, une augmentation de plus de 100% par rapport à la période précédant l'entrée en vigueur de l'accord. Actuellement, les entreprises vietnamiennes exploitent assez bien les avantages du CPTPP.

Les produits aquatiques, les objets en bois, les produits textile-habillement, les chaussures, les produits agricoles…ont tous connu une croissance impressionnante. En 2021, les exportations des produits textile-habillement ont atteint près de 18 milliards d’USD; les chaussures, 8 milliards ; les machines, équipements, accessoires, près de 20 milliards.

Selon Vo Hông Anh, cheffe adjointe du Département des marchés de l'Europe et de l'Amérique (ministère de l'Industrie et du Commerce), dans les temps à venir, les exportateurs doivent concentrer sur l'ajout de valeur à leurs produits à travers l'amélioration de la qualité des produits conformément aux critères, aux goûts et aux exigences du marché ; sur l'innovation et l'application des sciences et technologies dans le processus de production ; sur les produits verts en développement durable pour répondre à leur marché cible.


VNA/CVN