23/02/2021 15:48
Credendo, l'un des plus importants groupes d'assurance-crédit en Europe, a présenté une étude évaluant que le Vietnam est l’un des rares pays à avoir fait preuve d’une grande résilience lors du choc sans précédent du COVID-19.
>>Les entreprises vietnamiennes tiennent le choc face au COVID-19
>>Le Vietnam parmi les quatre économies au monde à afficher une croissance

Capture d'écran de l'étude dans le site Credendo.
Photo : Hoàng Phuong/CVN

Les mesures rapides, strictes et très efficaces visant à limiter la propagation du virus après l’apparition de l’épidémie de COVID-19 voisine expliquent en grande partie cette situation, selon Credendo.

L'instauration précoce d’une interdiction de voyager, les tests, le suivi à grande échelle des contacts ainsi que les mesures de confinement ont en effet contribué à maintenir le virus sous contrôle. Par conséquent, alors que la plupart des pays ont été gravement frappés et entravés par les répercussions économiques du virus, l’économie vietnamienne a continué à tourner à bon rythme.

Grâce à cela, le pays a obtenu des performances économiques exceptionnelles au cours d’une année de récession record qui, à travers le monde, n’a épargné ni les économies avancées, ni les économies émergentes. Les exportations de biens ont donc augmenté l’année dernière.

Un résultat impressionnant dans le contexte sanitaire  actuel est l’absence d’augmentation des risques économiques et financiers du Vietnam. Même si la croissance du PIB a atteint son niveau le plus bas depuis le milieu des années 1980 (+2,8% selon les perspectives économiques mondiales de la Banque mondiale de janvier 2021), elle avait enregistr une croissance positive en 2020 - contrairement à celle de la plupart des pays de la région - et devrait s’accélérer fortement cette année et l’année prochaine pour atteindre 6,5 à 7 %.

Un lieu d’investissement stable 

Le groupe d'assurance-crédit en Europe, Credendo, évalue le risque du Vietnam. Photo : credendo.com

Les ratios de la dette extérieure restent faibles et le service de la dette a à peine augmenté, tandis que le pays affiche toujours un excédent de sa balance courante, malgré une certaine diminution.

Selon ce groupe, l’économie vietnamienne a jusqu’à présent bénéficié de la modification de l’environnement commercial et de la réorganisation en cours de la chaîne d’approvisionnement mondiale.

Le COVID-19 a ébranlé les chaînes d’approvisionnement mondiales, ce qui, à long terme, pourrait profiter au Vietnam, considéré comme un lieu d’investissement stable pour la délocalisation d’entreprises en Asie du Sud-Est.

Ces dernières années, le Vietnam est devenu un pôle d’attraction pour les plus grandes multinationales, comme Samsung et Apple, qui sont notamment attirées par de fortes perspectives de croissance, une main-d’œuvre bon marché et un climat propice aux investissements et décident d’y implanter de grands sites de production.

La progression de l’économie vietnamienne dans la chaîne de valeur et l’intégration des hautes technologies vont se poursuivre.

Lors du XIIIe Congrès national du Parti communiste vietnamien qui s’est achevé début février, l’orientation politique générale pour les années à venir a été adoptée. L’économie et la poursuite de sa libéralisation, la stabilité politique contribueront à faire du Vietnam un pays attractif pour les investissements étrangers.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Les plus belles plages du Vietnam Avec un littoral s’étirant sur plus de 3.000 km, le Vietnam abrite de nombreuses plages de sable fin. Sans oublier la multitude de baies, marais, lagunes et autres blocs de pierres à la structure originale, ou encore les îles tropicales aux plages immaculées.