Le Vietnam ne limite pas l'utilisation d'Internet et des réseaux sociaux

La liberté de la presse, la liberté d'opinion et la liberté d'utilisation des réseaux sociaux au Vietnam sont conformes au développement du monde, de la région ainsi que du pays.

>>Le Vietnam garantit la liberté sur Internet

>>Garantir la liberté d’expression et l'accès à l'information

Le Vietnam compte plus de 60 millions d'internautes, dont Facebook compte à lui seul près de 50 millions d'utilisateurs.
Photo : CTV/CVN

Chaque année, l'organisation américaine Freedom House publie un rapport sur la liberté sur Internet dans plus de 60 pays à travers le monde. Cette organisation a classé à plusieurs reprises le Vietnam dans le groupe des pays sans liberté sur Internet. Il s'agit d'une évaluation qui manque d’objectivité et ne reflète pas justement ce qui se passe réellement au Vietnam, selon le général de division, professeur-docteur Nguyên Xuân Yêm, directeur du Centre pour la sécurité non traditionnelle de l'Université nationale de Hanoï.

Depuis l’an 2020, quand tout le pays se concentre sur la prévention et le contrôle de l'épidémie de COVID-19, sur les sites web, notamment les réseaux sociaux, sont publiées de nombreuses opinions, initiatives de toutes les couches sociales envoyées aux dirigeants du Parti et de l'État. De leur côté, les dirigeants du Parti et de l'État sont également à l’écoute de la population pour rajouter des politiques dans la prévention et le contrôle de l'épidémie. Le général de division Nguyên Xuân Yêm souligne que tout le monde peut reconnaître la liberté d'opinion et la liberté d'utilisation les réseaux sociaux au Vietnam. Si quelqu'un dit, "le Vietnam empêche" ou "étrangle la citoyenneté", cela est complètement impraticable, a-t-ajoute.

Selon le général de division Nguyên Xuân Yêm, le Vietnam est considéré comme l'un des pays ayant la vitesse de développement et l’utilisation d'Internet la plus élevée au monde. Le pays compte plus de 60 millions d'internautes, dont Facebook compte à lui seul près de 50 millions d'utilisateurs. Le Vietnam favorise également la création de ses propres réseaux sociaux ou liens entre le Vietnam et d'autres pays, par exemple, les réseaux Zalo, Viber, Zing Me... Cela montre que les réseaux sociaux sont très populaires au Vietnam. Nguyên Xuân Yêm affirme que "la liberté de la presse, la liberté d'opinion et d'utilisation des réseaux sociaux au Vietnam est conforme au développement du monde, de la région ainsi que du pays".

Durant la période de mise en place de la distanciation sociale pour lutter contre l'épidémie, le Parti et l'État ont favorisé au maximum l’accès des gens à Internet et des réseaux sociaux au service du travail, même dans les zones reculées. Par exemple, le programme "Ondes et ordinateurs pour les enfants" a été lancé dans le but d’apporter une bande passante Internet à faible coût, des plateformes d'apprentissage à distance et des dizaines de millions d'ordinateurs personnels aux élèves et étudiants en situation difficile, notamment ceux vivant dans des zones soumises à la distanciation sociale.

Évoquant la sécurité nationale, il remarque que ce moment on s’intéresse beaucoup au réseau, outre la souveraineté nationale liée aux institutions politiques, aux zones terrestres, aux espaces aériennes et aux eaux maritimes. Chaque pays, y compris le Vietnam, établit sa souveraineté sur son cyberespace. La Loi sur la cybersécurité et la Loi sur la sécurité de l'information du Vietnam définissent clairement que tout acte d'utilisation des réseaux sociaux pour violer la souveraineté nationale sera sanctionné. Selon cet expert, les citoyens ont le droit d'exprimer leurs opinions et leurs aspirations sur les réseaux sociaux. Toutefois, il convient de veiller à ce que ces actes ne portent pas atteinte aux intérêts de l'État, de la société et des citoyens.

Actuellement, sur Internet, des informations sont perturbées et utilisées à de mauvaises fins. Ainsi, Nguyên Xuân Yêm souligne la nécessité de contrôler l'utilisation des réseaux sociaux, de renforcer la publication des informations officielles et de vérifier, de filtrer toutes les informations fiables et d’éviter de mauvaises informations nuire aux proches, familles, amis et collègues.


VNA/CVN

back to top