16/04/2021 17:11
Le ministère vietnamien de la Santé a tout mis en œuvre avec d'autres fournisseurs de vaccins anti-COVID-19 dans le monde pour les importer au service des besoins domestiques, selon le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long.
>>Aucun nouveau cas n’est signalé vendredi matin 16 avril
>>COVID-19 : le Vietnam détecte 21 nouveaux cas importés
>>Vaccination anti-COVID pour le personnel médical de l'hôpital FV

Outre plus de 117.000 doses du vaccin de la société britannique AstraZeneca, entrée au Vietnam fin février, 811.200 autres doses sont arrivées le 1er avril grâce au mécanisme COVAX Facility, a annoncé Nguyên Thanh Long lors d'une réunion virtuelle tenue le 16 avril sur le renforcement de la prévention de la pandémie et de la vaccination contre cette maladie avec des représentants du secteur de la santé de 63 villes et provinces.


Selon le ministre Nguyên Thanh Long, la situation épidémique est encore compliquée dans le monde et dans la région, alors que le Vietnam effectue toujours des vols pour rapatrier des ressortissants vietnamiens bloqués à l'étranger vers le Vietnam, parallèlement à la mise en œuvre de l'objectif de développement socio-économique. Alors, le risque de la propagation de l'épidémie au Vietnam est très élevé. Cela a été constamment averti par le ministère de la Santé et de grands experts.

Le ministère a fourni ces doses de vaccins aux localités. À ce jour, 49 des 63 villes et provinces  sont entrées dans la deuxième phase du programme de vaccination contre la pandémie. Le ministère a également demandé aux localités d'achever d'urgence les progrès de la vaccination avant le 5 mai prochain. En outre, le responsable du ministère a également souligné que si une localité n'utilise pas tous les vaccins, cette disposition sera retirée. Dans le même temps,  il a déclaré que le Vietnam continuerait d'appliquer le vaccin AstraZeneca.

Après plus d'un mois du lancement de la campagne, le Vietnam a procédé à l'injection auprès de 75.000 citoyens. Le processus de vaccination contre le COVID-19 dans le pays est très strict et prudent.

À cette occasion, un représentant de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a apprécié les efforts du Vietnam pour lutter contre le COVID-19 et a confirmé que le vaccin est l'une des mesures efficaces pour prévenir le virus SRAS-COV-2.

Le même jour, le dernier patient traité dans la province septentrionale de Hai Duong, où la troisième épidémie a éclaté dans le pays, a été sorti de l’hôpital.

De son côté, le ministre de la Santé a annoncé que maîtriser l'épidémie en 2021 est très difficile pour tous les pays, dont le Vietnam. Depuis ces 21 derniers jours consécutifs, le pays n'a pas enregistré de nouveau cas d’infection locale. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.