28/05/2020 23:33
Le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères, Doàn Khac Viêt, lors de la conférence de presse périodique organisée le 28 mai à Hanoï, a répondu à plusieurs questions concernant la relance économique dans ce contexte de l'épidémie.
Le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères, Doàn Khac Viêt.
Photo : VNA/CVN


"À côté des mesures efficaces de prévention et de lutte contre l’épidémie, le gouvernement est déterminé à accélérer le développement socio-économique afin de consolider les bases de l’économie nationale, d’améliorer sa résilience et son adaptation".

C’est ce qu’a déclaré le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères (AE), Doàn Khac Viêt, lors de la conférence de presse périodique organisée le 28 mai à Hanoï.

À cette occasion, plusieurs reporters ont posé des questions concernant l’information selon laquelle plusieurs signaux indiquent que de nombreuses entreprises étrangères délocaliseraient leur production de Chine vers d’autres marchés et que le Vietnam serait l’une des destinations prometteuses.

En réponse à ces questions, Doàn Khac Viêt a affirmé qu’avec des mesures efficaces, le Vietnam était généralement parvenu à contrôler et à faire reculer l’épidémie.

"Il s’agit d’une base très importante pour consolider la confiance du milieu des affaires, des investisseurs à l’intérieur comme à l’extérieur du pays", a-t-il souligné, ajoutant que "le Vietnam a lancé et poursuit de façon synchrone plusieurs politiques et mesures de relance économique durant et après la crise du COVID-19, telles que maintenir les chaînes d’approvisionnement, les échanges de marchandises et de services dans le pays et ceux de services entre le Vietnam et l’extérieur ; continuer à  améliorer le climat des affaires et de l’investissement ; réduire les procédures et les coûts en faveur des entreprises ; développer les infrastructures, la logistique ; promouvoir l’application des accords de libre-échange ; l’assistance des entreprises et des investisseurs dans le règlement des difficultés causées par le COVID-19 pour assurer la continuité de leurs projets d’investissement au Vietnam, dont la création de conditions propices à l’entrée d’experts et de travailleurs qualifiés tout en assurant le respect des mesures de prévention et de lutte contre l’épidémie".

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.