27/05/2020 15:51
L’épidémie de coronavirus étant enrayée sur son territoire, le Vietnam relance maintenant son économie. Alors que les exportations accusent une baisse de régime, le marché intérieur avec ses près de 100 millions d’habitants constitue un levier essentiel à la croissance.
>>Coronavirus : défis des maisons de mode vietnamiennes
>>Les cinq points d’attaque pour relancer l’économie
>>Post-COVID-19 : les entreprises s’y mettent

Le textile-habillement est l’une des filières d'exportation phares du Vietnam.
Photo : VNA/CVN

Le textile-habillement est l’une des filières les plus impactées par l’épidémie. En avril, son chiffre d’affaires à l’export a baissé de 20% par rapport à mars. Sur les quatre mois, il n’a atteint qu’un peu plus de 10 milliards d'USD, soit une baisse de 6,6% en glissement annuel. Pour compenser cette perte, les entreprises ont décidé de se recentrer sur le marché national.

Bùi Duc Thang, directeur du marketing de la Société de confection 10 (May 10), explique : "À la fin de la mesure de distanciation sociale, les consommateurs se sont précipités dans les centres commerciaux ou les petits commerces. Nous avions anticipé ce comportement et avions préparé nos stocks en conséquence. Aujourd’hui, les ventes sont reparties normalement".

Pour relancer leurs activités, certaines entreprises ont choisi de redéfinir leur stratégie d’affaires et leurs produits clefs. D’autres ont profité de la distanciation sociale pour réorganiser leur réseau de distribution. C’est le cas du groupe Hapro, une enseigne de produits alimentaires. Son directeur général adjoint Nguyên Tiên Vuong indique : "Pendant la distanciation sociale, Hapro a rénové 19 supérettes à Hanoï. 100 supérettes devraient ouvrir ou être rénovées d’ici à la fin de l’année". Au cours des 4 premiers mois de l’année, 80,6% du chiffre d’affaires réalisé par la filière du commerce de détail et des services de consommation, laquelle filière accuse une baisse de 4,3% par rapport à 2019, a été porté par les ventes au détail. Les ventes au détail ont en effet enregistré une très légère hausse de 0,4% par rapport à 2019 tandis que les services de restauration, d’hôtellerie ou de tourisme ont carrément chuté.

Bach Kim Ngân, directrice de la société Ngân Giang, affirme : "Nous redémarrons nos activités en proposant des produits de qualité adaptés aux goûts des consommateurs vietnamiens. Nous avons également diversifié nos distributeurs et multiplié les campagnes de promotion pour attirer les consommateurs. Nous souhaitons renforcer notre visibilité sur le marché national car son potentiel est riche".

Environ 60% de la population vietnamienne est active et son pouvoir d’achat progresse de 10,5% par an. Une véritable aubaine pour les entreprises suite aux ravages de l’épidémie.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Insider : la baie de Ha Long classée parmi les 50 plus belles merveilles naturelles La baie de Ha Long dans la province de Quang Ninh a été classée parmi les 50 plus belles merveilles naturelles du monde, selon le site américain Insider. Sa beauté naturelle en fait l'un des sites touristiques de premier plan du Vietnam, selon Insider.