17/03/2020 11:35
Du 1er janvier au 15 mars, le Vietnam a importé près de 25.300 tonnes de viande de porc et de produits à base de porc, soit une hausse de 205% en glissement annuel, selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural.
>>Le Premier ministre plaide pour une baisse du prix du porc
>>Promotion de la production agricole pour répondre à la consommation domestique et aux exportations

De la viande de porc vendue au supermarché Vinmart. Photo : VNA/CVN

La plupart des importations de viande de porc et de produits à base de porc provenaient du Canada, de l'Allemagne, du Brésil, de la Pologne et des États-Unis.

En outre, le pays a importé 14.160 tonnes de viande bovine (+217%) et 19.356 tonnes de viande de buffle (+128%).

Toute la viande de buffle venait d'Inde, tandis que le bœuf était importé principalement des États-Unis, d'Australie et du Canada.

Les importations de viande de volailles ont atteint plus de 48.300 tonnes (+86%), principalement des États-Unis, de République de Corée, du Brésil, de Pologne et d’Espagne, tandis que celles de viande ovine et caprine, et de leurs produits dérivés se sont chiffrées à plus de 72 tonnes.

Le Département de la médecine vétérinaire a proposé au ministère de l’Industrie et du Commerce et à celui des Affaires étrangères de soutenir les entreprises vietnamiennes dans la recherche de sources de marchandises raisonnables dans les pays exportateurs, notamment dans le contexte de propagation de COVID-2019. Il a souhaité que le ministère des Finances élabore au plus tôt une politique de réduction des taxes à l’importation de la viande de porc.

En janvier 2020, le monde comptait environ 678 millions de porcs, soit une baisse de près de 12% en glissement annuel.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.