Le Vietnam est fier d'être membre du Comité du patrimoine mondial

Le fait d'être désormais et pour la première fois membre du Comité du patrimoine mondial pour le mandat 2013-2017 est une fierté pour le Vietnam, d'autant qu'il possède de nombreux partrimoines reconnus par l'UNESCO. C'est ce qu'a affirmé le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Thanh Son lors d'une interview accordée à l'Agence Vietnamienne d'Information (VNA).

Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Thanh Son. 

Selon le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Thanh Son, le Vietnam a efficacement contribué aux activités de l'UNESCO, alors que depuis trois ans, cette organisation connaît des difficultés financières en raison de la suspension de la contribution des États-Unis à son budget.

Bien qu'il soit un pays en développement, le Vietnam a partagé ses difficultés en prenant en charge certaines tâches, notamment l'organisation en 2012 de la conférence de consultation Asie-Pacifique des comités nationaux de l'UNESCO et de la conférence sur la Convention de 1972, a souligné le vice-ministre vietnamien.

Le Vietnam a avancé plusieurs initiatives lors des sessions du Conseil exécutif de l'UNESCO, et le fait d'avoir été membre de ce conseil à deux reprises, puis, désormais, membre du Comité du patrimoine mondial, témoigne du succès du Vietnam dans sa participation aux activités de l'UNESCO, a-t-il affirmé.

La baie de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord-Est), patrimoine naturel du monde. 
Photo : Thuy Tiên/CVN

Ce succès découle aussi de la position de plus en plus élevée du Vietnam sur la scène internationale, de ses bonnes relations avec l'UNESCO.

En tant que membre de ce comité, le Vietnam porte une grande responsabilité lorsqu'il aura à donner des suggestions et à estimer les patrimoines d'autres pays. Il formera en conséquence un corps d'experts compétents, notamment en archéologie, en histoire et en sciences..., afin d'assumer ces devoirs, a souligné Nguyên Thanh Son.

Le Vietnam a été élu membre du Comité du patrimoine mondial pour le mandat 2013-2017 lors de la 19e session de l'Assemblée générale des États parties à la Convention sur la protection du patrimoine culturel et naturel mondial qui a eu lieu le 19 novembre au siège de l'UNESCO, à Paris.

VNA/CVN

 

back to top