07/01/2021 22:26
Au total, 179 officiers vietnamiens ont participé aux opérations de maintien de la paix au Soudan du Sud, en République centrafricaine et au Département des opérations de maintien de la paix au siège des Nations Unies (ONU), au cours de la période 2012-2020.
>>L'Hôpital de campagne de niveau 2 N°3 du Vietnam en dernière formation
>>Le Vietnam appelle à lutter contre des défis humanitaires au Soudan du Sud

Le général de brigade Hoàng Kim Phung, chef du Département du maintien de la paix du Vietnam lors de la conférence de bilan sur la participation du Vietnam aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies.
Photo : VNA/CVN


Lors d’une conférence de bilan sur la participation du Vietnam aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies entre 2012-2020, tenue le 7 janvier à Hanoi, le général de brigade Hoàng Kim Phung, chef du Département du maintien de la paix du Vietnam, a déclaré que cette participation du Vietnam à ces opérations était très appréciée par le la plus grande organisation internationale et le public national et étranger.

Il a souligné que l'année dernière, trois officiers du Département ont passé les examens pour devenir employés de l'agence de planification des politiques des Nations Unies à New York et coordinateurs des activités militaires de la mission de l'organisation internationale et de l'armée de la République centrafricaine en ce pays.

Le général de brigade Hoàng Kim Phung a noté que l'efficacité des deux hôpitaux de campagne de niveau 2 au Vietnam était appréciée par les opérations de maintien de la paix et l'ONU.

Actuellement, les responsables de l’hôpital de niveau 2 N°2 continuent de confirmer leur capacité professionnelle et leur haute responsabilité, notamment dans le contexte de l'évolution compliquée de l'épidémie de COVID-19.

L'ONU a également hautement apprécié le fait que le Vietnam comprenait 20 femmes soldats dans le personnel de l'hôpital de campagne et avait envoyé quatre femmes officiers dans des missions de paix.

Le Vietnam prépare actuellement une équipe de génie militaire de 295 personnes à déployer lorsque les bonnes conditions sont disponibles.

Selon Hoàng Kim Phung, la participation aux opérations de maintien de paix a contribué à promouvoir la coopération de défense entre le Vietnam et d'autres pays, tout en rehaussant la position du Vietnam sur la scène internationale et en contribuantà la réussite du Vietnam dans la candidature  au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité pour le mandat 2020-2021.

Lors de la conférence, les participants ont suggéré que le Vietnam envisage de diversifier sa participation aux opérations de maintien de la paix, par exemple en envoyant des équipes de police militaire, des gardes ou des hélicoptères cargo.

Ils ont également suggéré d'élargir les postes personnels dans les missions et d'envoyer davantage de candidats à des postes de direction dans les missions et les organes des Nations Unies.

Ils ont également appelé à garantir la sécurité des soldats contre les risques de pandémie et à faire du Département vietnamien de maintien de la paix un centre chargé de la formation de ces unités pour la région et le monde, et à la coordination nationale des activités de maintien de paix de l'ONU.

Ils ont également proposé que le Département donne des conseils sur la formation des soldats, l’acquisition des produits de première nécessité pour les forces de maintien de la paix et la promotion de la coopération internationale dans ce domaine.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.