07/08/2020 20:23
Depuis son adhésion à l’ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est) il y a 25 ans, le Vietnam a eu des contributions importantes au développement du bloc régional.

En 1998, trois ans après être devenu membre de l’ASEAN, le Vietnam a organisé avec succès le 6e Sommet régional à Hanoï, malgré la crise financière asiatique de 1997-1998. Avec l’adoption du Programme de Hanoï, le 6e Sommet de l’ASEAN a considérablement contribué au renforcement de la solidarité et de la coopération régionale, à la définition des orientations pour les années suivantes pour réaliser la Vision 2020.

Les dirigeants des pays membres de l’ASEAN lors de la cérémonie de signature de la Déclaration de Kuala Lumpur de 2015 sur la fondation de la Communauté de l’ASEAN en 2015, vision 2015, le 22 novembre 2015 en Malaisie. Photo : VNA/CVN

Ensuite, le Vietnam a assumé la présidence tournante de l’ASEAN en 2010. En ces qualités, il a cherché à accélérer la fondation de la Communauté de l’ASEAN en 2015 pour renforcer le rôle et le statut du bloc sur la scène internationale. Hanoï a également contribué à la fondation, à la consolidation et au développement des mécanismes guidés par l’ASEAN, ainsi qu’à l’intensification des relations extérieures de l’ASEAN, notamment avec la décision d’élargir le Sommet d’Asie de l’Est (EAS) pour admettre les Etats-Unis et la Russie, l’organisation de la première conférence élargie des ministres de la Défense de l’ASEAN (ADMM+)…

Pour la présidence de l’ASEAN en 2020, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a indiqué que le Vietnam avait commencé les préparatifs fin 2018, dans l’espoir de pouvoir contribuer à la consolidation de la Communauté de l’ASEAN.

Lançant le thème "Cohésif et Réactif" pour l’Année de la présidence vietnamienne de l’ASEAN en 2020, Hanoï voulait affirmer le rôle décisif de la solidarité pour la durabilité de l’ASEAN. Dans le contexte de pandémie de coronavirus, le Vietnam a organisé de nombreuses réunions par visioconférence pour assurer la fluidité des activités de l’ASEAN. Parallèlement à un contrôle efficace de l’épidémie sur son sol, le Vietnam a promu l’entraide et la coopération internationale dans ce contexte difficile.

Le vice-ministre laotien des Affaires étrangères Thongphane Savanphet a estimé que le Vietnam assumait bien la présidence tournante de l’ASEAN, notamment en guidant le bloc à surmonter les difficultés causées par le COVID-19. Selon lui, le 36e Sommet de l’ASEAN a illustré l’esprit du thème « Cohésif et Réactif » en la nouvelle conjoncture.

Dès le début de l’épidémie, le Vietnam a coordonné les efforts communs de l’ASEAN et sa coopération avec les partenaires pour maîtriser le COVID-19 et minimiser ses impacts socio-économiques. Devant l’évolution de plus en plus compliquée de la situation épidémique, le Vietnam a collaboré avec d’autres pays pour publier le 14 février une Déclaration du Président de l’ASEAN sur la réponse de l’ASEAN au COVID-19, affirmant la volonté de coopérer dans le combat contre le coronavirus. Le Vietnam a également travaillé pour organiser des réunions avec la Chine, l’Union européenne, les Etats-Unis et des organisations internationales sur le COVID-19.

Dans ce processus, le Conseil de coordination de l’ASEAN a toujours joué le rôle central dans les activités de coopération de la Communauté et dans les collaboration avec les partenaires. Depuis février, le Conseil s’est réuni à plusieurs reprises pour prendre des décisions importantes. Les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN ont eu des réunion avec des partenaires sur la lutte contre l’épidémie.

En tant que président de l’ASEAN en 2020, le Vietnam a grandement contribué à la création d’un groupe de travail intersectoriel du Conseil de coordination de l’ASEAN sur la réponse aux urgences de santé publique, ainsi qu’à l’organisation de sa première réunion le 31 mars 2020. Par ailleurs, en raison des risques liés à la pandémie, le Vietnam a privilégié l’organisation de nombreuses réunions et conférences par visioconférence - une solution saluée par les autres pays membres. Le Vietnam a présenté diverses mesures dans le cadre des efforts communs de l’ASEAN face au COVID-19, dont la fondation de réserves régionales de matériel médical et de marchandises de première nécessité, la création d’un Fonds de l’ASEAN pour la réponse au COVID-19…

Estimant que le Vietnam est un "membre précieux" de l’ASEAN, l’ambassadeur Noel Servigon, chef de la Mission permanente des Philippines auprès de l’ASEAN, a indiqué que le succès remarquable du Vietnam dans le combat contre le COVID-19 était devenu un exemple pour l’ASEAN mais aussi pour le monde. Il a également déclaré que les efforts de coordination mis en œuvre par l’ASEAN cette année permettaient à ses États membres de devenir plus forts et mieux équipés pour répondre et se remettre après la pandémie.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Géoparc mondial de Dak Nông, au paradis des grottes volcaniques Doté d’un surprenant réseau de grottes volcaniques, le Parc géologique de Dak Nông au Vietnam a été reconnu par l’UNESCO Géoparc mondial. Un nouveau point fort pour cette province du Tây Nguyên déjà très bien pourvue de sites d’écotourisme.