05/09/2021 16:21
Le Vietnam, qui s'est propulsé dans l'ère spatiale en 2008 avec le lancement de son premier satellite, a adopté la Stratégie pour le développement et l’application des sciences et technologies spatiales.
>>Le Vietnam se lance dans la conquête spatiale
>>Le satellite vietnamien MicroDragon a été mis sur orbite
>>Conditions optimales pour le développement des technologies spatiales

Le satellite vietnamien MicroDragon a été lancé avec succès le 18 janvier 2019. Photo : JAXA/CVN

Dans l’ère du fort développement des sciences et technologies dans le monde d’aujourd’hui, le développement des sciences et technologies spatiales au Vietnam visant à répondre aux besoins de la 4e Révolution industrielle, ainsi qu’à s’orienter vers l’industrialisation et modernisation du pays, fait face actuellement à divers opportunités et défis.

Le 4 février 2021, la Stratégie pour le développement et l’application des sciences et technologies spatiales à l’horizon 2030 a été approuvée avec les objectifs généraux, à savoir l’application des réalisations des sciences et technologies spatiales ; l’investissement ciblé dans un certain nombre de domaines liés à la défense et à la sécurité nationales, à la gestion des ressources naturelles et de l’environnement, à la surveillance et au sauvetage pour réduire les dommages causés par les catastrophes naturelles ; la fourniture d’une variété de services aux citoyens.

Le développement et l’application des sciences et technologies spatiales contribuent également à améliorer le potentiel scientifique et technologique du pays, à assurer l’indépendance, la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale, à promouvoir le développement de tous les aspects socio-économiques et d’autres intérêts nationaux.

Des jalons importants

Le  directeur général adjoint du Centre d’aérospatiale du Vietnam (relevant de l’Académie des sciences et des technologies du Vietnam), Lê Xuân Huy, a déclaré que le Parti communiste du Vietnam et de l’État vietnamien accordaient une grande attention au développement des sciences et technologies spatiales dans les temps à venir, ce qui créait de nombreuses opportunités de développement pour les scientifiques, les industriels, les entreprises et les acteurs de ce domaine.

Le secteur spatial du Vietnam a connu des jalons importants dans son développement. Plus précisément, Pham Tuân était le premier cosmonaute asiatique à voler dans l’espace en 1980. La Stratégie de recherche et de développement des technologies spatiales jusqu’en 2020 a été approuvée par le gouvernement vietnamien en 2006.

Le Vietnam a disposé de son premier satellite de télécommunications VINASAT-1 en 2008. Le projet de construction du Centre d’aérospatiale du Vietnam s’est mis en chantier en 2012. Le premier satellite vietnamien de télédétection VNREDSat-1 (avec un poids d’un kg) s’est mis en orbite en 2013. Dans la même année, a été fabriqué PicoDragon, le premier satellite entièrement fabriqué par le Vietnam.

Au début de 2019, l’équipe de 36 ingénieurs vietnamiens a produit le satellite MicroDragon avec un poids de 50 kg, en coordination avec des professeurs japonais dans la conception. Notamment, le satellite vietnamien NanoDragon serait lancé vers 07h48 à 07h59 le 1er octobre 2021 (heure vietnamienne).

Les satellites du Vietnam ont apporté de nombreux avantages au développement socio-économique, y compris la surveillance environnementale et météorologique, la cartographie, la prévision et l’évaluation de l’impact des changements climatiques, etc.

Dans le secteur agricole, en utilisant des données satellitaires à large portée, à haute fréquence et à haute résolution, le volume accru d’informations contribuera au suivi de la riziculture et des phénomènes naturels liés à l’agriculture tels que la sécheresse et les dommages causés par la salinisation.

En ce qui concerne le secteur forestier, l’utilisation de données satellitaires non seulement contribue à la réduction du temps et des coûts associés par rapport à la collecte sur site, mais aide également à collecter des données sur l’état de la végétation forestière locale dans les zones reculées et lointaines.

La Stratégie pour le développement et l’application des sciences et technologies spatiales à l’horizon 2030 se concentre sur les solutions vers le développement des ressources humaines, à savoir la création et la modernisation d’au moins 5 établissements de formation ; le développement du programme de formation et l’élaboration des normes de sortie pour les majors de l’aéronautique et des vols spatiaux ; le renforcement des groupes de recherche, dont environ 5 groupes sur les sciences spatiales et 15 groupes sur les technologies spatiales ; l’organisation de cours de formation intensifs sur les compétences pour l’élaboration de politiques, la mise en œuvre de la gestion de l’État et l’encouragement aux start-up axées sur l’innovation dans ce domaine.

NDEL/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.