15/06/2022 21:46
Un séminaire pour faire le bilan des tests de technologies de traitement de la dioxine à l'aéroport de Biên Hoà menés par le Centre d'action national pour régler les conséquences des produits chimiques toxiques et de l’environnement (NACCET) relevant de l’Armée chimique du ministère de la Défense et le groupe belge Haemers a eu lieu le 15 juin à Hanoï, en présentiel et en ligne.
>>Plan d'action national pour régler les conséquences des produits chimiques toxiques pour 2021-2030
>>Poursuite des efforts pour assister les victimes de l’agent orange
>>L'USAID aide le Vietnam à décontaminer la dioxine à l’aéroport de Biên Hoà

Le séminaire pour faire le bilan des tests de technologies de traitement de la dioxine à l'aéroport de Biên Hoà.
Photo : VNA/CVN

Selon un protocole d'accord signé entre les deux parties, la coopération expérimentale devrait avoir lieu de novembre 2019 à mars 2020. La superficie de la zone d'essai est d'environ 2.000 m2. L'objectif est de démontrer l'efficacité de la conception et des technologies de traitement Smart BurnersTM pour l'assainissement des sols contaminés par la dioxine. Cependant, en raison de l'impact de l'épidémie de COVID-19, les tests ont eu lieu de janvier 2020 à avril 2022. La période de traitement officielle a commencé le 2 février et s’est terminée le 14 mars 2022.

Résultats : les dioxines ont été détruites ; les émissions répondent parfaitement aux normes du Vietnam, de l'Union européenne et des États-Unis ; il n'y a pas de fuite anormale pendant le processus de traitement ; les paramètres de surveillance de l'air sont conformes aux normes. L'efficacité de destruction de la dioxine est de plus de 99% et la terre traitée peut être réutilisée.

Jan Heamers, directeur exécutif de Haemers Technologies lors du séminaire.
Photo : VNA/CVN

Selon le général de division Hà Van Cu, commandant de l'Armée chimique, les résultats ci-dessus ainsi que d'autres activités de test de technologies de traitement de la dioxine ont créé une prémisse pour que le ministère de la Défense, celui des Sciences et des Technologies et les agences compétentes puissent sélectionner des technologies la plus faisables pour appliquer dans la décontamination de la dioxine à l'aéroport de Biên Hoà, construire des bases et des infrastructures technologiques et techniques pour faire face à la pollution par la dioxine à l'échelle nationale.

L'ambassadeur de Belgique au Vietnam, Paul Jansen, a remercié le gouvernement belge, NACCET et les habitants pour leur soutien à ce projet pilote pour atteindre les résultats satisfaisants. L'ambassadeur a déclaré que la Belgique était prête à transférer des technologies de traitement de la pollution par la dioxine au Vietnam.

Au cours des dernières années, le Vietnam s'est coordonné avec des partenaires internationaux pour mener à bien de nombreuses activités de recherche, d'enquête, d'évaluation et de traitement de l'environnement contaminé par des produits chimiques toxiques dans de nombreuses localités à travers le pays. Des centaines de milliers de mètres cubes de sol contaminé à la dioxine aux aéroports de Biên Hoà (province de Dông Nai, Sud) et de Phù Cat (province de Binh Dinh, Centre) ont été enterrés et isolés. Environ 150.000 m3 de sol et de sédiments contaminés par la dioxine à l'aéroport de Dà Nang ont été désinfectés .

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Environ 260 stands attendus au Salon touristique international 2022 Environ 260 stands, dont 50 de l’étranger, seront installés au Salon touristique international de Hô Chi Minh-Ville 2022 (ITE-HCMC 2022), a annoncé le comité d’organisation lors d’une conférence de presse donnée mardi 16 août dans la mégapole du Sud.