03/06/2022 16:00
Le 1er juin, des centaines d'élèves ont été invités à participer au programme "Tết Đoan Ngọ d'autrefois et d'aujourd'hui 2022" célébrant cette fête du 5e jour du 5e mois lunaire dans la Cité impériale de Thang Long, à Hanoï.
>>Le Tết Đoan Ngọ, un trait culturel du Vietnam
>>Un rituel séculaire du festival Doan Ngo reconstitué à Hanoï

Reproduction du rite d'offrir des éventails aux mandarins.
Photo : VNA/CVN

De nombreuses activités se sont tenues dans le cadre du programme "Tết Đoan Ngọ d'autrefois et d'aujourd'hui 2022", tirées des coutumes populaires de cette fête de prévention des maux et des maladies, dont une cérémonie toute particulière - celle de remise des éventails. C'est la première fois que le Centre de préservation de la Cité impériale de Thang Long - Hanoï reproduit cette activité dans le but de promouvoir la tradition culturelle et les rites impériaux d'autrefois.

Sous la dynastie des Lê restaurés (1533-1789), lors du Tết Đoan Ngọ (fête du 5e jour du 5e mois lunaire), il existait un rite particulier appelé "Lễ ban quạt" (littéralement "Cérémonie d'octroi des éventails"), où le roi donnait des éventails aux mandarins de la Cour.

Ce rituel renferme une signification importante, montrant l'intérêt et le souhait de "santé, bonheur et paix" du roi à l'égard de son personnel. Quelques temps avant le rite, la Cour ordonna aux habitants du village de Dào Xa (aujourd'hui village de Dào Quat, commune de Bai Sây, district d'An Thi, province de Hung Yên, au Nord) de concevoir des éventails qui furent transportés à l'ancienne capitale de Van Lai (située actuellement dans la province de Thanh Hoa, au Centre) pour être offerts aux mandarins le 5e jour du 5e mois lunaire.

Au fil du temps, ce rite a changé et a aujourd'hui disparu. Sa reproduction permet donc aux jeunes de mieux comprendre la culture et la vie impériale d'autrefois.

Un éventail présenté à l'exposition.
Photo : VNA/CVN

En marge du rituel, le public a eu l'occasion d'admirer une exposition des éventails réservés aux rois et aux reines d'antan. Il a pu participer à certaines étapes de la fabrication manuelle des éventails, à l'aide de l'artisan Duong Van Doàn, originaire de Chàng Son, district de Thach Thât, à Hanoï. Les visiteurs se sont également essayés à la cueillette de feuilles et plantes médicinales afin de découvrir leur utilisation dans la vie des Vietnamiens d'hier. 

Selon Nguyên Thanh Quang, directeur du Centre de préservation des patrimoines de Thang Long - Hanoï, le programme du Tết Đoan Ngọ est désormais le principal événement annuel de l'ancienne Cité impériale de Thang Long. Il a pour but de préserver les traditions ancestrales et de sensibiliser les jeunes générations à la fierté nationale et au patriotisme.


Fête du 5e jour du 5e mois lunaire

Dans certains pays d'Asie dont le Vietnam, des habitants considèrent le Tết Đoan Ngọ comme l'une des plus importantes fêtes de l'année. Bien ancré dans la culture des Vietnamiens, le 5e jour du 5e mois lunaire marque la transition entre deux saisons, du printemps à l'été. Il s'agit également du moment où les vers et insectes font des ravages et détruisent les récoltes. C'est pourquoi les paysans préparent des offrandes pour chasser les indésirables et prier pour de bonnes récoltes. À cette occasion, les habitants consomment du rượu nếp (riz gluant fermenté et alcoolisé), du bánh gio (gâteau fait avec du riz macéré dans l'eau de cendre), du litchi et des prunes.
 
 
My Anh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Préserver les métiers traditionnels des minorités ethniques

Hô Chi Minh-Ville introduit la culture locale dans ses activités touristiques Ces derniers temps, Hô Chi Minh-Ville a introduit la culture locale dans ses activités touristiques et considère cela comme l'une des stratégies pour promouvoir le tourisme de la ville. De nombreux districts et arrondissements lancent constamment de nouveaux produits pour stimuler le marché du tourisme de la ville.