20/09/2021 16:16
>>Le Liban enregistre 570 nouveaux cas de COVID-19 et 26 décès supplémentaires liés à la maladie

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti dimanche 19 septembre que le système de santé libanais risquait de s'effondrer en raison de la fuite des cerveaux et d'une pénurie de produits médicaux et de carburant dans le pays. "Près de 40% des médecins qualifiés et près de 30% des infirmières accréditées ont quitté le Liban de façon permanente ou temporaire", a déclaré l'OMS dans un communiqué publié après une visite de deux jours de son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus à Beyrouth. Les travailleurs de la santé qui sont restés dans le pays continuent à sauver des vies avec le peu de ressources dont ils disposent, indique le communiqué. Les pénuries de carburant font que la plupart des hôpitaux ne fonctionnent qu'à 50% de leur capacité, tandis que les médicaments vitaux et même basiques se font rares, les restrictions sur les devises étrangères limitant sévèrement l'importation de médicaments et de matériel médical, ajoute le texte. L'OMS a réitéré son soutien au Liban. "Nous restons déterminés à poursuivre notre travail actuel au Liban, qui est un travail vital, tout en planifiant des stratégies à long terme pour le secteur de la santé... Nous pouvons utiliser cette crise comme une opportunité de construire un meilleur système de santé au Liban, et travailler de concert avec les autorités locales, les partenaires et la communauté internationale pour mener à bien une réforme positive du secteur de la santé", a souligné l'OMS.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

À la conquête de la falaise de Dieu à Hà Giang Située à une altitude de 1.700 m, la falaise de Dieu - Vach da thân - dans la province montagneuse de Hà Giang (Nord), est l’un des endroits qui attirent de nombreux touristes.