04/07/2022 14:20
Le Sri Lanka doit payer 587 millions d'USD pour ses importations prévues de carburant jusqu'à la mi-août, a déclaré dimanche 3 juillet le ministre de l'Électricité et de l'Énergie, Kanchana Wijesekera.
>>Sri Lanka : le prix des carburants s'envole, l'économie en difficulté

Des bouteilles de gaz sur la rue de Colombo, au Sri Lanka.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le Sri Lanka devra procéder à ces paiements à destination de plusieurs sociétés pétrolières étrangères à partir de lundi 4 juillet pour différentes livraisons de carburant, a précisé M. Wijesekera aux journalistes.

En date de dimanche après-midi 3 juillet, l'importateur et distributeur public de carburant Ceylon Petroleum Corporation disposait de stocks s'élevant à 12.774 tonnes métriques de diesel, 1.414 tonnes d'essence à 92 octanes, 2.647 tonnes d'essence à 95 octanes, 233 tonnes de super diesel, 500 tonnes de kérosène et 29.000 tonnes de mazout de chauffage.

Le Sri Lanka est actuellement paralysé par des pénuries de carburant et les prix ont augmenté quatre fois depuis le début de l'année. 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï

Le tourisme aspire à accueillir cinq millions de visiteurs étrangers en 2022 Selon l'Administration nationale du tourisme du Vietnam (VNAT), au cours des sept premiers mois de l'année, le tourisme national a enregistré un taux de croissance mensuel moyen de 62%.