Le secteur éducatif définit ses tâches pour une nouvelle année scolaire

Malgré l'impact sévère de la crise sanitaire, le secteur éducatif maintient toujours son classement international et poursuit l'innovation du programme d'enseignement général et des manuels scolaires.

>>Hô Chi Minh-Villle : calendrier de la rentrée scolaire 2021-2022

>>Les écoles de Hanoï sont prêtes pour leur première rentrée en ligne

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam.

C'est ce qu'a souligné vendredi 12 août le vice-Premier ministre Vu Duc Dam lors de la conférence visant à faire le bilan de l'année scolaire 2021-2022 et définir les tâches pour l'année scolaire 2022-2023.

Il a abordé certaines difficultés rencontrées par le secteur éducatif telles que l'effectif du personnel enseignant, le régime du salaire.

Vu Duc Dam a demandé à ce secteur de suivre de près la Résolution N°29-NQ/TW du 4 novembre 2013 sur la "Rénovation fondamentale et intégrale de l'éducation et de la formation pour répondre aux exigences de l'industrialisation et de la modernisation dans le cadre d'une économie de marché à orientation socialiste et de l'intégration internationale"; d'assurer suffisamment d'enseignants et de classes pour éviter la situation de 60 élèves par classe.

Il a exhorté le ministère de l'Éducation et de la Formation à collaborer avec le ministère des Finances et les organes concernés pour mettre en œuvre l'utilisation du budget de l'État pour acheter des manuels scolaires à emprunter par les élèves.

Le secteur éducatif doit également examiner les réglementations concernant l'organisation des cours supplémentaires et renforcer la transformation numérique.

VNA/CVN