Le secrétaire général de l'ONU salue l'accord sur une trêve au Yémen

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a salué vendredi 1er avril l'accord des parties au conflit au Yémen sur une trêve de deux mois, qui entrera en vigueur samedi 2 avril.

>>Yémen : la coalition annonce un cessez-le-feu pendant le ramadan

>>Yémen : les houthis décrètent un cessez-le-feu unilatéral de trois jours

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres.

M. Guterres a estimé que la trêve ouvre la porte à la satisfaction des besoins humanitaires et économiques urgents du Yémen et crée une opportunité de relancer le processus politique du Yémen. "Cette trêve doit être le premier pas vers la fin de la guerre dévastatrice au Yémen", a indiqué M. Guterres.

L'envoyé spécial des Nations upour le Yémen, Hans Grundberg, vient d'annoncer cette avancée à Amman, en Jordanie. M. Grundberg a affirmé que les parties concernées sont convenues de mettre fin à toutes les opérations militaires offensives aériennes, terrestres et maritimes à l'intérieur du Yémen et à travers ses frontières. Elles ont également accepté que les navires de ravitaillement entrent dans les ports de Hodeïdah et que les vols commerciaux opèrent à partir de l'aéroport de Sanaa vers des destinations prédéterminées dans la région.

Les parties concernées sont en outre convenues de se réunir pour ouvrir les routes de Ta'izz et d'autres gouvernorats du Yémen, a ajouté M. Grundberg.

La trêve peut être renouvelée au-delà de la période de deux mois avec le consentement des toutes les parties, a conclu M. Grundberg.

Xinhua/VNA/CVN

back to top