19/07/2021 22:03
La Banque asiatique de développement (BAD) a annoncé lundi 19 juillet son évaluation d'un projet de six ans visant à renforcer la capacité des systèmes de santé au Cambodge, au Laos et au Vietnam face aux menaces sanitaires en raison des changements climatiques.

>>BAD : 4,6 millions d'USD pour aider le Vietnam à développer le secteur privé
 

Le changement climatique est une menace majeure pour leur développement économique durable. Photo : VNA/CVN


Le projet intitulé "Renforcement de la résilience au changement climatique dans le secteur de la santé dans la sous-région du Grand Mékong", a été approuvé en 2015 avec une subvention de 4,4 millions d'USD du Fonds nordique de développement et un financement de contrepartie des trois gouvernements.

Il s'agissait de la première initiative de la BAD en Asie du Sud-Est visant à améliorer les réponses des gouvernements aux impacts du changement climatique sur les soins de santé. Ce projet a aidé les trois pays à adopter des plans nationaux d'adaptation en matière de santé pour faire face aux risques sanitaires liés aux conditions météorologiques, notamment la chaleur et les maladies transmissibles telles que la dengue, le paludisme, le stress thermique et la diarrhée.

Le projet a été mis en œuvre par le Département de médecine préventive du Cambodge, le Département d'hygiène et de promotion de la santé du Laos et l'Agence de gestion de l'environnement sanitaire du Vietnam.

Dans son communiqué de presse, la BAD a déclaré qu'au total, le projet avait réalisé des évaluations détaillées de la vulnérabilité et de l'adaptation pour 14 provinces à haut risque de ces pays et formé plus de 1.300 membres du personnel du secteur de la santé au changement climatique et à l'adaptation à la santé.

En outre, plus de 600 décideurs des secteurs public et privé ont participé à des réunions de haut niveau et à des ateliers axés sur les stratégies nationales d'adaptation de la santé et la coordination de la surveillance des maladies et des ripostes, entre autres.

Le projet a également aidé les trois gouvernements à identifier des investissements rentables pour réduire la mortalité et la morbidité causées par les maladies liées au changement climatique, comprenant la mise en place de systèmes d'alerte précoce à la chaleur et la modernisation des établissements de santé pour qu'ils soient plus résistants au climat, en particulier dans les communautés éloignées et mal desservies.

En particulier, il a amélioré la collecte de données en temps opportun pour les gouvernements afin de surveiller l'impact du changement climatique sur la santé publique, des outils tels qu'une base de données, une approche de modélisation et un atlas numérique.

Le projet a également formé le personnel de santé national et provincial sur les systèmes de surveillance des maladies sensibles au climat, l'analyse des données épidémiologiques et les problèmes de santé propres aux femmes, aux enfants et à d'autres groupes vulnérables.

"Le projet a contribué à réduire la vulnérabilité du Cambodge, de la République démocratique populaire du Laos et du Vietnam aux menaces sanitaires en raison des changements climatiques, en particulier parmi les populations vulnérables, notamment les pauvres, les migrants et les minorités ethniques", a déclaré Mme Ayako Inagaki, directrice du développement humain et social de la BAD pour l'Asie du Sud-Est.

Le directeur national de la BAD pour le Vietnam, Andrew Jeffries, a déclaré : "Le plan national d'adaptation de la santé et les systèmes de surveillance soutenus par ce projet aideront le Vietnam à atténuer les impacts sanitaires et économiques du changement climatique dans le cadre de la pandémie de COVID-19".

Selon la BAD, les gouvernements du Cambodge, du Laos et du Vietnam reconnaissent que le changement climatique est une menace majeure pour leur développement économique durable. Tous trois avaient approuvé des plans stratégiques pour la santé publique dans le cadre de leurs plans stratégiques nationaux sur le changement climatique.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quang Ninh et Phuket discutent de la reprise du tourisme post-pandémique Une téléconférence s'est tenue le 22 septembre pour discuter de la coopération post-pandémique entre la province vietnamienne de Quang Ninh (Nord) et la ville thaïlandaise de Phuket, en particulier dans la réouverture des marchés touristiques.