Thai Binh
Le prestige de Dông Xâm, le village de la sculpture en argent

La province de Thai Binh est connue pour la productivité de ses champs de riz, mise en valeur dans la chanson Chị Hai năm tấn quê ở Thái Bình, datant de 1965 et louant le fait que la province arrivait à produire 5 tonnes de riz à l’hectare. Mais la province compte aussi de nombreux villages de métier traditionnels, comme Dông Xâm, le plus vieux village spécialisé dans la sculpture en argent du pays.

>>L’histoire du gâteau cáy du village de Nguyên

>>L’îlot Côn Vành, un petit bout de nature sauvage

La sculpture en argent est un art difficile à maîtriser.
Photo : VNA/CVN

Le village de Dông Xâm se trouve à environ 20 km à l'est de la ville de Thai Binh, dans la commune de Hông Thai, district de Kiên Xuong.

Comme beaucoup d'autres villages au Vietnam, la vie sur place y est extrêmement paisible mais rustique, rythmée par le travail des champs de riz. À ceci près qu’une fois sur place, vous entendrez aussi les artisans orfevres s’affairer à leur travail.

Un artisanat vieux de cinq siècles

Dans le village, le métier de sculpteur d’argent est si ancré dans la culture que les anciens dusent que les enfants savent tenir un marteau avant même de savoir lire et écrire !

L'artisanat de sculpture d'argent dans le village de Dông Xâm existe depuis le XVe siècle. La légende raconte que c’est en 1428 que Nguyên Kim Lâu, un homme de Châu Bao Lac (aujourd'hui province de Cao Bang), arriva au village de Dông Xâm et transmit son savoir appris le long de la rivière Trà Ly.

Au début, les villageois soudaient des objets en bronze tels que des seaux ou des bassins moulés, des couteaux ou des ciseaux aiguisés et réparaient les serrures. C’est ensuite qu’ils progressèrent dans l'art des sculptures en argent.

L'apogée du village eut lieu lorsque les artisans de Dông Xâm apportèrent l'artisanat à la nation dans son ensemble. Pendant la dynastie des Nguyên (1802-1945), ils se rendirent dans la capitale de Huê pour sculpter le palais impérial et fabriquer des bijoux pour la cour royale. Les artisans de Dông Xâm, en collaboration avec les orfèvres du village de Châu Khê dans la province de Hai Duong et du village de Dinh Công à Hanoï, fondèrent même la célèbre rue Hàng Bac à Hanoï.

Souvent imité, jamais égalé

La sculpture sur argent exige d'être méticuleux et précis, ce qui oblige les artisans à acquérir un haut degré de qualification. Les produits en argent uniques de Dông Xâm se caractérisent par des styles esthétiques spécifiques, tels que l'apparence cubique ainsi que des décorations sophistiquées et bien proportionnées, nécessitant une touche délicate et des compétences bien affûtées.

Le village de Dông Xâm, province de Thai Binh (Nord), est réputé pour la qualité exceptionnelle de son orfèvrerie.
Photo : VNA/CVN

Aujourd’hui, même si des machines modernes peuvent parfois aider dans le processus de fabrication, certaines étapes ne peuvent être réalisées que par la main de l’homme parce qu’elles demandent un haut niveau de technicité et une touche artistique. C’est justement grâce à leur savoir-faire que les artisans de Dông Xâm produisent depuis si longtemps des sculptures de qualité qui les a rendu célèbres dans tout le pays.

Le village n’est aujourd’hui plus le seul à fabriquer des sculptures en argent. D’autres lieux lui font de la concurrence, comme la rue Hàng Bac à Hanoï ou le village de Dinh Công. Mais le savoir-faire et le prestige du village de Dông Xâm restent à ce jour inégalés. La diversité des produits, par leur forme et leur apparence, ainsi que la sophistication des créations font qu’ils arrivent toujours à satisfaire les clients les plus exigeants.

Grâce à son histoire et à son prestige, Dông Xâm a été reconnu comme l'un des 12 villages d'artisanat typiques du pays par l'Association des villages d'artisanat du Vietnam.

Les villageois commémorent chaque année Nguyên Kim Lâu, celui qui leur a permis de prospérer jusqu’à aujourd’hui. Pour ce faire, les habitants ont érigé un temple et y organisent une cérémonie de procession très solennelle. La fête du temple Dông Xâm a lieu chaque année du 1er au 5e jour du 4e mois lunaire.

Thuy Hà/CVN

back to top