16/07/2019 16:33
Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha a annoncé lundi 15 juillet avoir démissionné de son poste de chef du gouvernement militaire, affirmant que le pays fonctionnera comme une démocratie normale après cinq ans de régime militaire.

>>Thaïlande: les membres du nouveau gouvernement prêteront serment
>>Le roi de Thaïlande approuve le nouveau gouvernement de Prayut
>>Thaïlande: le Premier ministre Chan-O-Cha abroge des dizaines de lois
 

Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha. Photo: AFP/VNA:CVN


"La Thaïlande est désormais un pays démocratique avec une monarchie constitutionnelle et un parlement élu", a-t-il déclaré dans un discours à la télévision, un jour avant la prestation de serment du nouveau gouvernement.

"Tous les problèmes seront réglés normalement sur la base d’un système démocratique sans utilisation de pouvoirs spéciaux", a-t-il indiqué, évoquant les vastes pouvoirs du gouvernement militaire.

La semaine dernière, Prayut Chan-o-cha a utilisé ces pouvoirs une dernière fois pour mettre fin à diverses restrictions sur les médias. Il a également transféré des affaires judiciaires civiles de tribunaux militaires à des tribunaux civils

Le roi Maha Vajiralongkorn a approuvé la semaine dernière le nouveau cabinet de Prayut, issu d’un gouvernement de coalition. Prayut Chan-o-cha sera à la fois Premier ministre et ministre de la Défense dans le Cabinet de 36 membres.

Le nouveau gouvernement prendra officiellement le pouvoir après une cérémonie d’assermentation mardi 16 juillet au palais d’Amporn. Il devra présenter ses politiques au Parlement la semaine prochaine.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune