19/05/2019 22:15
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé dimanche 19 mai à Hanoi de mobiliser la force globale de tout le système politique dans la prévention et la lutte contre la peste porcine africaine (PPA).

>>Hoà Binh déclare la fin de la peste porcine africaine
>>Le Vietnam est capable de produire les vaccins contre la peste porcine africaine
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (debout) travaille avec les autorités locales, le 19 mai dans le district de Dông Anh, à Hanoï.
Photo: Thông Nhât/VNA/CVN


La PPA s’est répandue dans 34 provinces et villes du Vietnam avec 5% du cheptel porcin abattu, soit environ 1,5 million de porcs. À Hanoi, elle a touché 10% des élevages porcins de 24 districts et arrondissement et 20% dans le district de Dông Anh.

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), cette épidémie pourrait durer. Les dégâts sont importants dans les pays voisins, a-t-il fait savoir en inspectant une porcherie dans la commune de Tiên Duong, district de Dông Anh.

Il faut mobiliser tout le système politique dans la prévention et la lutte contre la PPA, cet ennemi de l’élevage porcin, et responsabiliser davantage les personnes chargées de ce travail, a-t-il déclaré, ajoutant que la prévention est essentielle.

Le chef du gouvernement a demandé aux localités encore épargnées de l’épidémie d’agir de leur propre initiative, et à celles qui ont découverts des foyers d’infection de suivre les instructions du ministère de l’Agriculture et du Développement rural.
 

La PPA s’est répandue dans 34 provinces et villes du Vietnam avec 5% du cheptel porcin abattu. Photo: Vu Sinh/VNA/CVN


La PPA est une maladie hémorragique hautement contagieuse qui touche les porcs, les phacochères, les sangliers d’Europe et d’Amérique. Toutes les classes d’âge sont également sensibles à la maladie.

Sous ses formes hautement virulentes la PPA se caractérise par une forte fièvre, une perte d’appétit, des hémorragies au niveau de la peau et des organes internes; la mort survient en 2 à 10 jours en moyenne. La mortalité peut atteindre 100%. L’agent pathogène responsable de la PPA est un virus à ADN de la famille des Asfarviridés.

Le gouvernement vietnamien se prépare à combattre la PPA depuis août 2018, quand le virus a touché une grande partie de la Chine. En particulier, un plan de prévention a été promulgué en novembre 2018 pour lutter contre la PPA, y compris un plan d’intervention pour faire face à une éventuelle épidémie dans le pays.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.