Le Premier ministre apprécie les efforts du secteur des finances en 2022

Le secteur financier a apporté une contribution importante et directe aux réalisations du pays en 2022, selon le Premier ministre Pham Minh Chinh qui a participé lundi 19 décembre à la conférence de bilan des travaux financiers et budgétaires de l'État en 2022 et de déploiement des tâches en 2023.

>> Les recettes budgétaires ont atteint 32,6% des estimations au 1er trimestre

>> Forte hausse des recettes budgétaires au cours des cinq premiers mois

>> Les recettes budgétaires de l’État atteignent près de 55,7 milliards d'USD

Le Premier ministre Pham Minh Chinh lors de l'événement, le 19 décembre à Hanoï.
Photo : Duong Giang/VNA/CVN

La conférence, organisée à la fois en présentiel et par visioconférence par le ministère des Finances, a réuni des dirigeants de nombreux ministères, organes concernés et des localités du pays.

Appréciant les efforts du secteur financier pour contribuer au développement national, le chef du gouvernement a rappelé les grandes réalisations du pays en 2022, notamment la maîtrise de l’inflation et une croissance du PIB national estimée à environ 8%.

Pour l’année prochaine, le Premier ministre a indiqué que la situation serait difficile avec le risque de récession économique et l'inflation élevée dans de nombreux pays, plusieurs secteurs de l’économie nationale gravement impactés par l’épidémie de COVID-19 nécessitant du temps pour se rétablir…

Le Premier ministre a demandé au secteur des finances de développer les tâches et les objectifs budgétaires et financiers en privilégiant la stabilité macroéconomique, la maîtrise de l'inflation et l’assurance des grands équilibres.

En matière de tâches et solutions principales, Pham Minh Chinh a demandé aux ministères et localités de suivre de près la situation. Le secteur des finances doit travailler en étroite collaboration avec les autres ministères, les agences et les localités pour éliminer des difficultés des entreprises, contrôler l'inflation et promouvoir la reprise et le développement socio-économiques, a-t-il déclaré.

Le chef du gouvernement a en outre ordonné au ministère des Finances de se concentrer sur la bonne gestion des recettes budgétaires de l'État, d’assurer une gestion stricte et efficace des dépenses budgétaires, d’améliorer la qualité du personnel du secteur des finances, d’accélérer la réforme administrative, de renforcer la coopération internationale… Il a également souligné l'importance de la lutte contre la corruption et les autres pratiques malsaines dans le secteur financier.

VNA/CVN

back to top