19/10/2020 23:14
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a présidé ce lundi 19 octobre à Hanoï une réunion en ligne entre la Permanence du gouvernement et le Comité de pilotage national pour la prévention et le contrôle de l’épidémie de COVID-19 sur la mise en œuvre de certaines mesures antiépidémiques dans le contexte actuel.
>>L’AN du Vietnam soutient les contenus de coopération future entre le Vietnam et le Japon
>>Les relations bilatérale sont au beau fixe
>>Le Japon – partenaire stratégique de premier rang du Vietnam

S'exprimant lors de la réunion, le Premier ministre a demandé aux ministères, secteurs, localités et à la population d'être plus conscients du risque permanent de l'épidémie dans la communauté ; de ne pas ignorer l’épidémie et être subjectif ; d’appliquer strictement des mesures préventives pour empêcher l'épidémie de se propager à nouveau.

La réunion périodique du gouvernement. Photo : VNACVN

Dans cet esprit, il a proposé de gérer strictement les personnes entrant au Vietnam pour bien mettre en œuvre les doubles objectifs : lutte contre le coronavirus et développement économique. Il a demandé de suivre strictement les instructions du ministère de la Santé, avec la bonne mise en œuvre du message 5K : Khâu trang (Masque), Khu khuân (Désinfection), Khoang cach (Distance), Không tu tap (Sans rassemblement) et Khai bao y tê (Déclaration médicale), d’appliquer les sanctions sévères contre les violations de la prévention et du contrôle des épidémie du COVID-19.

Le Premier ministre a exigé aux ministères, secteurs et localités de bien gérer les zones de quarantaine, de revoir régulièrement les mesures préventives. Il a aussi demandé de contrôler strictement les activités d’entrée et de sortie aux portes frontalières et de traiter strictement les cas d'entrée illégale, et l’organisation des entrées illégales.

Le ministère de la Santé doit vérifier et superviser régulièrement la prévention et le contrôle du coronavirus dans les hôpitaux et les établissements médicaux, les endroits deviennent facilement les foyers d’infection ; étendre du modèle d’examen et de traitement médicaux à distance ; améliorer la capacité des agents de santé, se concentrer sur la médecine préventive, perfectionner le schéma thérapeutique du COVID-19. Les localités doivent être toujours prêtes à réagir en cas d’urgence.

Le Premier ministre a demandé aux ministères des Transports, de la Santé et des Affaires étrangères de coopérer étroitement dans le rapatriement de citoyens. Il a souligné la poursuite de la sensibilisation auprès de la population sur le coronavirus et sa propagation imprévue. Dans le rapport sur l'épidémie de COVID-19 présenté à la réunion, le ministre par intérim de la Santé Nguyen Thanh Long a déclaré qu'à 10 heures le 19 octobre, le monde comptait plus de 40,2 millions d’infectés au COVID-19, dont plus de 1,1 million de décès confirmés dans 217 pays et territoires.

Le Vietnam est entré dans la 47e journée consécutive sans infection locale. Le pays compte à ce jour un total de 1.134 cas de COVID-19. Le Vietnam a effectué 221 vols pour rapatrier 46.058 personnes, dont 212 étaient positives au SRAS-CoV-2 sur 43 vols. Les foyers épidémiques ont été essentiellement contrôlées, cependant, le risque de propagation du COVID-19 est toujours constant, en particulier lorsque le nombre de vols amenant des citoyens vietnamiens au pays est augmenté (y compris les vols commerciaux internationaux). Alors, le ministre par intérim a suggéré aux ministères, secteurs et localités de se préparer à faire face à tous les situations et de renforcer la communication du message 5K.
 
VJP/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.