20/07/2019 15:52
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a présenté vendredi 19 juillet ses condoléances à son homologue japonais Shinzo Abe à la suite de l’incendie qui a ravagé le studio japonais Kyoto Animation et causé la mort de 33 personnes.

>>L'incendie meurtrier d'un studio d'animation suscite l'émoi au Japon et au-delà
>>L'incendie criminel d'un studio d'animation au Japon fait 33 morts
 

Sur les lieux de l’incendie à Kyoto, jeudi 18 juillet.
Photo Jiji Press/AFP


Le même jour, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a également adressé ses condoléances au ministre japonais des Affaires étrangères, Kono Taro.


La ville de Kyoto est encore sous le choc après l’incendie d’un immeuble de la compagnie Kyoto Animation, qui produit des séries d’animation télévisées à succès, faisant au moins  33 morts et 36 blessés, dont dix grièvement.


Le feu s’est déclenché aux alentours de 10h30 heure locale et était quasiment éteint trois heures plus tard. La police s’interroge toujours sur le profil d’un homme de 41 ans qui a avoué avoir versé un liquide inflammable et mis le feu au studio.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

À la découverte des pagodes khmères du Sud-Ouest En visitant le Sud-Ouest du Vietnam, les visiteurs ne devraient pas manquer cinq pagodes khmères à la beauté ancienne et l’architecture unique.