11/06/2022 13:43
À 120 km au sud-ouest de Hanoï se trouve le Parc national de Cuc Phuong qui présente une beauté naturelle unique. Il a d’ailleurs été récompensé par les World Travel Awards en tant que premier Parc national d’Asie (Asia’s Leading National Park en anglais).
>>Ninh Binh organisera la Semaine touristique "Couleur dorée de Tam Côc - Tràng An"
>>Ouverture de la fête de Trang An dans la province de Ninh Binh
>>Ninh Binh diversifie ses produits touristiques

Touristes au Parc national de Cuc Phuong, dans la province de Ninh Binh (Nord).

Créé en 1962, le Parc national de Cuc Phuong, dans la province de Ninh Binh (Nord), est une forêt tropicale. Il  s’étend sur plus 22.400 ha et abrite bon nombre d’espèces végétales (environ 2.200) et animales (une centaine d’espèces de reptiles et d’amphibiens, 135 mammifères, plus de 300 d’oiseaux, près de 2.000 une soixantaine d’espèces de poissons).

Certaines d’entre elles figurent dans le Livre Rouge du Vietnam, et de l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN).

Une espèce rare qui n’existe plus ailleurs dans le monde vit même à Cuc Phuong. Il s’agit des singes "Langur" (Trachypithecus delacouri). Voilà pourquoi le langur a été choisi comme son symbole.

Ce site porte un soin tout particulier à la préservation des espèces et des ressources naturelles, en plus de promouvoir des valeurs culturelles. Pour toutes ces raisons, il attire de nombreux touristes tant vietnamiens qu’étrangers.

Une large gamme d’activités

Le meilleur moment pour s’y rendre est la saison sèche d’octobre à avril. Vous pouvez même prolonger jusqu’au mois de mai. À cette période, vous pourrez voir un nombre impressionnant de papillons, véritablement féerique ! Après le mois de mai et jusqu’en septembre, explorer le parc devient très difficile, voire impossible à cause des pluies diluviennes qui s’abattent sur la région.

La conservation des ressources naturelles est étroitement liée à la préservation des valeurs culturelles autochtones. Le site renferme une biodiversité extrêmement riche et ses paysages sont à couper le souffle.

Cuc Phuong offre aux visiteurs une large gamme d’activités en raison de sa biodiversité, de ses paysages exceptionnels et de sa richesse naturelle et culturelle. Le site accueille de nombreux randonneurs et familles surtout le week-end.

Le musée de Cuc Phuong est une destination de prédilection des visiteurs.

Les activités proposées sont nombreuses : marche ou vélo dans la forêt luxuriante, observation de la faune de nuit, découverte de la vie de la communauté ethnique locale, visite du centre de sauvetage des primates en danger, celui d’éducation et de protection des carnivores et des pangolins
au Vietnam. Les touristes peuvent y admirer l’arbre cho chi (Parashorea chinensis) millénaire, ou faire du kayak…

"À l’occasion de mon voyage à Ninh Binh, j’ai visité le parc. Cette randonnée pendant le week-end était une véritable bouffée d’air frais, une manière de s’évader des tracas quotidiens et de simplement profiter de moments de détente", raconte Thu Nguyên, une touriste venue de Hô Chi Minh-Ville.

Une forêt vierge à explorer

Afin de protéger la biodiversité, le comité de gestion du parc mène plusieurs actions : protection de la forêt et préservation de la biodiversité, recherches scientifiques, coopération internationale en termes de protection et d’éducation environnementale liée à l’écotourisme.

"Cuc Phuong est une forêt vierge de plusieurs millions d’années et riche de tant de secrets et d’histoires mythiques", remarque son directeur Nguyên Van Chinh.

La préservation a été lancée en 1985 par la création au sein du parc d’un jardin botanique d’une superficie de 167 ha, où y sont plantées 811 espèces végétales.

Au fil du temps, ce site est devenu une zone de recherche de plusieurs organisations vietnamiennes et internationales pour la préservation de la faune et de la flore.

La forêt de Cuc Phuong renferme également des richesses archéologiques, paléon-tologiques, géographiques et géomorphologiques. Plusieurs sites archéologiques y ont été découverts dont les grottes Con Moong, Nguoi xua (Homme primitif)… Ces grottes sont importantes pour le patrimoine vietnamien et mondial. On y a trouvé les traces d’une population préhistorique datant d’il y a 7.500 à 12.000 ans.

La diversité et la richesse de l’écosystème ont fait de Cuc Phuong une destination écologique à ne pas manquer pour les touristes qui aiment l’immersion dans une nature sauvage.
 
Texte et photos : Hoàng Phuong/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.