12/02/2020 17:22
Le nombre de voyageurs étrangers au Vietnam devrait atteindre 644.000 à la fin du premier trimestre de 2020, soit un recul d’environ 800.000 à cause du COVID-19 (Corona Virus Disease 2019).
>>COVID-19 : les établissements bouddhiques agissent pour la lutte contre l’épidémie
>>COVID-19 : poursuite des mesures de prévention
>>Les restaurants désertés à cause du nouveau coronavirus

Le nombre de visiteurs internationaux devrait diminuer de 50% à 60% au premier trimestre 2020.
Photo : Thanh Tùng/VNA/CVN

Si l'épidémie persiste au 1er trimestre, la perte de revenus des visiteurs internationaux sera d'environ 2,3 milliards d'USD, a prévu l’Office général des statistiques.

Pendant la période épidémique, les touristes chinois n’arrivent pas au Vietnam tandis que le nombre de visiteurs internationaux en provenance d'autres pays, devrait aussi diminuer de 50%  à 60%.

L'épidémie affecte également directement le secteur de l’aviation. L’Autorité de l’aviation civile a décidé d'annuler l’autorisation des vols déjà accordée aux compagnies aériennes effectuant les vols entre le Vietnam et la Chine à partir du 1er février jusqu'à nouvel ordre.

Avant l'ordre de suspendre tous les vols entre le Vietnam et la Chine, une moyenne de 80 vols reliant les deux pays a été annulée quotidiennement. Les secteurs des transports routier et ferroviaire sont également affectés par la diminution du nombre de touristes et de pèlerins au début de l’année. Dans le scenario où l'épidémie du coronavirus dure jusqu'à  la fin du 1er trimestre, le secteur des transports ne connaîtrait qu’une croissance d’environ 5% au premier trimestre et de 3,5% au deuxième trimestre.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.