Le Musée national d'histoire recevra des antiquités remises par les États-Unis

À l’occasion de la Journée du patrimoine culturel du Vietnam (23 novembre), le Musée national d'histoire du Vietnam organisera vendredi 18 novembre une cérémonie de réception des antiquités remises par les États-Unis.

>> Journée internationale des musées 2022 : "Le pouvoir des musées"

Des antiquités vietnamiennes.
Photo : ambassade du Vietnam aux États-Unis/CVN

Le 5 août, l'ambassade du Vietnam aux États-Unis avait reçu à Washington les antiquités remises par le Bureau fédéral d'enquêtes (Federal Bureau of Investigation-FBI).

Selon un représentant du FBI, en 2013 et 2014, lors de sa plus grande saisie de biens culturels, le FBI avait découvert et saisi une grande collection de plus de 7.000 artefacts et antiquités culturels détenus illégalement par un citoyen américain. Cette personne, avant sa mort, avait exprimé son souhait de les rendre aux communautés et au pays d'origine. Le FBI avait ensuite identifié certains objets d'origine vietnamienne, dont une hache en pierre du Néolithique tardif ; quatre artefacts (trois haches en bronze, un vase en céramique) de la culture Dông Son ; trois statuettes de crocodile en pierre aux Ier et IIe siècles après J.-C. et deux tuyaux en bronze aux XVIIe-XVIIIe siècles.

À cette même occasion, le musée inaugurera une exposition thématique avec de nombreux objets, documents, images sur le Musée Louis Finot. Le Musée national d’histoire vietnamienne se trouve dans l'ancien bâtiment de l’Ecole française d’Extrême-Orient, construit en 1926. Il a été appelé à l'époque "Musée Louis Finot", du nom de son premier directeur.

Le Musée national de l’histoire du Vietnam, un lieu passionnant pour comprendre la riche histoire du pays. Outre les belles collections d’objets retraçant l’histoire mouvementée du pays, le site est un formidable exemple architectural du "style indochinois" initié par le célèbre architecte, archéologue et urbaniste français Ernest Hébrard.

Résidant en Indochine française à partir de 1921, Ernest Hébrard participa à la planification de plusieurs villes dont Hanoï et Dà Lat (hauts plateaux du Centre). Ernest Hébrard est connu pour être l’auteur du "style indochinois" en préconisant une rénovation et en rompant avec les tendances architecturales régnant à cette époque dans la métropole qui ne convenaient pas à un pays tropical.

VNA/CVN

back to top