24/09/2021 22:43

>>Sida : des dizaines de pays ont atteint ou dépassé les objectifs de l'ONU
>>États-Unis : le nombre annuel d'infections au VIH chute fortement 

Le gouvernement mozambicain a lancé jeudi 23 septembre une étude sur l'impact du VIH/SIDA dans les régions du centre et du Nord du pays. C'est en fait la deuxième phase d'une plus vaste étude sur le sujet, après que la première s'est déroulée d'avril à juin dans les régions du sud et du centre auprès de plus de 5.000 familles. La cérémonie officielle de lancement a été présidée par le ministre de la Santé, Armindo Tiago, dans la province septentrionale de Nampula. "Ce que nous entamons aujourd'hui aura lieu dans les provinces de Zambézie, Tete, Nampula, Cabo Delgado et Niassa jusqu'à février 2022", a déclaré M. Tiago, ajoutant que les résultats seront publiés en juillet. Le ministre a appelé le grand public à participer à cette enquête en précisant que les données recueillies aideront les autorités à planifier et adopter de meilleures politiques pour stopper la maladie, qui a fait 38.000 victimes sur la seule année dernière. "Cette étude a la particularité de mesurer la séro-prévalence et d'évaluer l'efficacité du traitement des patients", selon M. Tiago. D'après le ministère, le pays a enregistré 98.000 nouvelles infections au VIH en 2020. Le ministère estime qu'il y aurait actuellement près de 2,1 millions de personnes vivant avec le VIH au Mozambique, dont la population s'élève à environ 30 millions d'habitants.

Xinhhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Tiên Giang, tourisme fluvial dans le delta du Mékong Favorisée par la nature, la province de Tiên Giang, à 70 km de Hô Chi Minh-Ville, est le lieu de convergence de trois zones écologiques, l'écorégion d'eau douce alluviale, celle de la mangrove et des zones humides du Dông Thap Muoi.